AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Salle des Archives.

Aller en bas 
AuteurMessage
Death
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin


Féminin Nombre de messages : 1262
Age : 31
Date d'inscription : 11/05/2007

Votre Perso
Âge:
Sexe: Indéfini
Race:

MessageSujet: La Salle des Archives.   Dim 8 Juil 2007 - 20:28

Bon, elle devait bien le reconnaître, elle était perdue pour de bon cette fois! Des couloirs, il y en avait partout! C'était un vrai labyrinthe ce château! Elle n'avait pu se repérer que grâce au soleil qui filtrait à travers les fenêtes... mais elle n'avait toujours pas trouvé ce qu'elle cherchait! Elle ne savait même pas si elle tournait en rond ou si elle avançait! Elle avait du mal à trouver des repères fiables! Encore un nouveau tournant, avec un autre couloir sans éclairages. Le premier qu'elle voyait sans fenêtre. Bon, elle ne tournait pas en rond! Bonne nouvelle! Mais étais-ce par là? Intérieurement, Arial se fit la promesse de demander à ce qu'il y ait un plan détaillé du palais à son entrée! En plaisantant, elle se demanda combien de personnes étaient restés perdues dans ses couloirs,... et pendant combien de jours avant qu'on ne les retrouve? Hum, bon, c'était pas vraiment le moment et l'endroit de se poser une telle question! Comment trouver la bibliothèque? Quel casse-tete! Et elle n'avait encore croisé personne pour demander son chemin! On se serait cru dans le palais de la belle au bois dormant! Pas âme qui vive! Rien! Qui pouvait bien l'aider?... Arial s'assit par terre pour réfléchir un moment calmement. Lequel de ses pouvoirs pouvait l'aider?...

La réponse jaillit comme une étincelle dans son esprit: les murs! Ils connaissaient le palais! Il pouvait la renseigner! La pierre gardit un excellent souvenir de tout! Puisant dans son énergie, Arial posa sa paume sur le mur derrière lui, et lui demanda de chercher pour elle... De chercher... encore et encore!... L'onde se propagea de murs en murs, de pierre en pierre...chercher.... chercher... chercher... Là!! Arial se releva d'un bond et couru... de murs en murs, de pierre en pierre... Haletante, elle s'arrêta net devant une grande porte en bronze décorée de bas-reliefs harmonieux. Arial poussa la porte. Contrairement à la plupart de bibliothèque qui étaient sombres et en fouillis, celle-ci était propre, rangée, et tout un côté était illuminé par une grande fenêtre qui donnait sur un balcon de pierre. Cette pièce était très lumineuse et accueillante. Arial se dit qu'elle allait certainement trouver ce qu'elle cherchait la-dedans. Elle commença à parcourir les rayons, en lisant en diagonal les titres des livres innombrables qui se trouvaient là. Enfin, elle tomba sur la catégorie qu'elle cherchait: les objets magiques. Elle prit un livre au hasard et s'installa à une table blanche qui reflétait la lumière sans aveugler. Le liver était gros et poussiéreux. Arial souffla dessus pour ôter la poussière et l'ouvrit à l'index pour commencer ses recherches. La réponse était forcément quelque part là-dedans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin


Féminin Nombre de messages : 1262
Age : 31
Date d'inscription : 11/05/2007

Votre Perso
Âge:
Sexe: Indéfini
Race:

MessageSujet: Re: La Salle des Archives.   Sam 14 Juil 2007 - 14:22

Avec un soupir de fatigue, Arial reposa le livre énorme qu'elle feuilletait. Pas de réponse là-dedans non plus. Oh, elle avait bien trouvé quelques trucs par-ci, par-là, mais rien d'intéressant, et rien qu'elle ne sache déjà. Peu importe, elle allait trouver!

Elle regarda avec une grimaçe la pile de bouquins encore à feuilleter davant elle,... puis celle des bouquind déjà feuilletés qui était derière elle. Depuis combien de temps était-elle là? L'elfe n'en aait aucune idée. Elle se leva pour aller voir à la fenêtre et vit que le jour baissait, répandant une aura orangée sur tout le paysage. C'était très beau... et cela voulait dire qu'elle devait être là depuis... 3... 4... non, 5 heures! Pas étonnant qu'elle se sente fatiguée! Mais pas le temps de se reposer pour l'instant! Elle allait accélérer sa recherche en utilisant sa magie. C'était devenue une habitude! Elle s'assit confortablement et demanda à l'air de chercher pour elle entre les pages des livres le sujet qui l'intéressait... Puis elle demanda à son esprit de parcourir les découvertes en les balayant. Ainsi, ses recherches se dérouleraient 10 fois plus rapidement... et avec le bandeau d'Elwen, il lui faudrait beaucoup de temps pour s'épuiser! arial espéra qu'elle aurait terminé avant que le lassitude ne devienne trop grande.

Allez, c'est parti! Le travail commença.Il allait être long et fastidieux, mais c'était mieux que de chercher à la main! Comme tous les êtres... disons "normaux"!^^ La réponse se trouvait forcément dans cette bibliothèque! C'était la plus complète de tous Arghot! Et il y avait sûrement déjà eut des antécédents... quelqu'un devait avoir utilisé cette objet auparavant!... C'était la reine d'Algës qui le lui avait donné. Donc, c'est peut être dans l'histoire d'Algës qu'elle trouverait des réponses... Il fallait tenter le coup! Le prix en valait la chandelle!

Elle détourna l'ai en plusieurs faisceaux. UN pour poursuivre les rcherches dans les objets magiques et leur utilisation, un pour chercher quel héros avait bien pu l'utiliser, et un pour chercher dans l'histoire d'Algês. Elle allait trouver! Elle y passerait un mois si il le fallait mais elle trouverait! Chercher... tenter... s'arrêter... réfléchir... recommencer... chercher... trouver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin


Féminin Nombre de messages : 1262
Age : 31
Date d'inscription : 11/05/2007

Votre Perso
Âge:
Sexe: Indéfini
Race:

MessageSujet: Re: La Salle des Archives.   Dim 15 Juil 2007 - 17:03

La pile de livres ne cessait de monter. Les livres défilaient tout seuls s'ouvraient, se feuilletaient et allaient s'entasser. Rien de concret. Rien d'intéressant. Enfin, si. Elle avait découvert des tonnes de choses. Elwen était une magicienne remarquable qui avait forgé ce bandeau un peu au hasard sans vraiment connaître le résultat. Puis l'objet avait disparu plusieurs fois sans que l'on puisse le retrouver. Mais il réapparaissait toujours et une catastrophe le suivait. Il était synonyme qu'un malheur allait arriver. Plusieurs grands personnages l'avaient porté attaché à leur ceinture comme elle-même aujourd'hui. Ses forces et pouvoirs étaient multipliés par 10... mais ils renfermaient plus de pouvoirs, plus de capacités. Arial pouvait le ressentir. Comment posséder ces pouvoirs? Il y avait sûrement une explication... une possibilité de tirer plus de puissance de cet objet merveilleux.

Arial se redressa et jeta avec rage le dernier livre à travers la pièce. Toutes ces heures perdues! Pour rien! Elle fit le tour de la bibliothèque en réfléchissant. Soudain, elle remarqua une porte sombre au fond de la pièce. La lumière ne l'atteignait pas. C'était pour cela que l'elfe ne l'avait pas remarqué jusqu'à présent. Elle s'en approcha et tourna la poignée. Fermée à clef bien sûr. Non, pas à clef. Par un locket magique. Bah, ce n'était pas un problème. Arial regarda autour d'elle. La grande bibliothèque était vide. Elle sourit. Son corps commença à se dissoudre en fumée. La fumée traversa les interstices dans le mur, entre les pierres et passa de l'autre côté. Un jeu d'enfant! Arial se reforma dans la salle sombre et alluma une sphère de feu pour éclairer un peu. La première chose qu'elle vit, ce fut une immense statue au milieu de la salle. Une statue représentant un magicien noir. La magie noire. Elle était dans une pièce où l'on enfermait les recueils dangereux parce qu'il contenait une puissance incroyable... Les yeux de Valia brillèrent. Sur une table, devant la statue, un livre s'illumina. La couverture était rouge et noire. Valia se sentait attirée par cet objet. Elle s'en approcha. Le llvre semblait murmurer... appeler. Valia posa sa main dessus. Un frisson la parcourut. Ses yeux virèrent au rouge incandescent.


*Je t'ai enfin trouvé... le livre des runes ténébreuses.... enfin!*

Valia l'ouvrit. Elle tomba exactement sur la page qu'elle cherchait. Le bandeau d'Elwen avec tous ses pouvoirs...

Le bandeau d'Elwen a la particularité de décupler la puissance de celui qui le porte attaché à sa ceinture, permettant une incroyable efficacité des pouvoirs. Mais son pouvoir est en réalité bien plus grand. Quand on accepte de renoncer à ses yeux, le bandeau d'Elwem les remplace... Votre esprit peut apprendre alors la magie des runes ténébreuses. Enlever le bandeau ne peut se faire qu'une fois les runes ténébreuses apprisent. C'est la transformation finale, l'accomplissement totale en mage des ténébres. Pour pouvoir débuter la lecture de ce livre, posséder le bandeau d'Elwen est impératif. Sans cela, votre esprit se désintégrera au commencement de la lecture.

Valia sourit. Elle avait enfin trouvé ce qu'elle cherchait. Maintenant, elle connaissait les pouvoirs du bandeau... la magie des runes ténébreuses... voilà qui ourrait lui être fort utile... pour atteindre son but. Après tant d'années... Valia sourit. Elle se saisit du livre et repassa dans la salle des archives. D'un claquement des doigts, tous les livres en vrac allèrent se ranger à leur place initiale. Valia redevint Arial. Elle n'avait plus rien à faire dans cet endroit. L'idée de tout le pouvoir qu'elle posséedait et qu'elle allait posséder la grisait. Elle se transforma en faucon, miniaturisa le livre et s'échappa par la fenêtre. La reine d'Algës allait sûrement regretter le cadeau qu'elle lui avait fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Salle des Archives.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Salle des Archives.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Arghot, ou le pays désuni~ :: L'administration du forum :: Legendel, Île de liberté :: Galu i Mîdh, palais :: Les Couloirs-
Sauter vers: