AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nostalgie et Impatience [Samëa]

Aller en bas 
AuteurMessage
Innocence Van Dellya

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 24
Localisation : Avec ma harpe, ici... ou ailleurs
Loisir : Musicienne Itinérante
Date d'inscription : 25/07/2007

Votre Perso
Âge: 20 ans humains ; 120 ans réels
Sexe: Féminin
Race: Alps

MessageSujet: Nostalgie et Impatience [Samëa]   Mar 31 Juil 2007 - 12:30

Avançant nonchalament entre roses, lilas, dalhias, et autres innombrables fleurs, Innocence inspirait à pleins poumons l’air – d’une rare pureté – des jardins du palais royal. Elle venait ici pour la première fois et, déjà, elle avait l’impression de tout connaître. Le grand peuplier qui se dressait, majestueux, à quelque pas d’elle, l’immense saule pleureur et les deux bancs qui encadraient son tronc au beau milieu du jardin, la roseraie que l’on apercevait au loin, le soleil faisant briller de mille feux ses parroies de verre ou encore le petit ruisseau dont on entendait le ruisselement discret. Tout ça, la jeune fille semblait le connaître parfaitement. Finalement, elle ne regrettait pas d’avoir accepté – bien qu’elle n’ait pas eu le choix – l’invitation de la souveraine d’Algës à venir jouer pour elle.

Lorsqu’elle avait reçu, à son auberge, la visite d’un messager d’Algës annonçant que Samëa exprimait le désir de l’entendre jouer, l’elfe avait été tentée de le remercier*, peu enthousiaste à l’idée de jouer pour la reine, dans ses appartements, plutôt qu’en plein air comme elle avait l’habitude de le faire. Mais, en relisant la lettre apportée par le messager, Innocence avait compris que Samëa lui offrait le choix du lieu. Enchantée, la jeune fille choisit les jardins sans hésiter et renvoya le messager, se demandant tout de même si elle avait bien fait d’accepter, même s’il aurait été très malvenu de refuser.

Mais maintenant qu’elle était là, toutes ses scrupules s’étaient envolées. Les couleurs chatoyantes des fleurs, les nuances de vert qu’offraient les arbres, le doux clapotit de l’eau et le chant des oiseaux faisaient remonter en elle une nostalgie jusqu’alors inconnue, lui rappelant ses parents adoptifs, sa ses petites soeurs et son grand frère ainsi que des yeux gris d’une douceur infinie.
Sentant, malgré que le lieu soit aussi apaisant, sa patience s’amenuiser à mesure qu’elle constatait que la souveraine d’Algës était en retard, Innocence s’assit sur l’un des bancs appuyés contre le tronc du saule pleureur, croisa et ouvrit ses jambes, cala sa harpe comme elle le faisait si souvent avant de jouer et entama un air doux en faisant danser ses doigts sur les cordes tout en chantant le thème tout bas.


* Remercier dans le sens de renvoyer^^


Dernière édition par le Mer 1 Aoû 2007 - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magykmoon.editboard.com
Samëa Dzal
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1105
Age : 25
Loisir : Aspirer le suc vital ^^
Date d'inscription : 30/11/2006

Votre Perso
Âge: Réel -> 250scylls | Apparence -> 20scylls
Sexe: Féminin
Race: Succube

MessageSujet: Re: Nostalgie et Impatience [Samëa]   Mer 1 Aoû 2007 - 13:47

Il y a quelques jours, la jeune reine Samëa avait fait envoyé un message pour entendre celle qui parcourait Arghot et faisait sa vie en jouant. Cette musicienne avait acceptée et c'était donc dans le jardin que devait avoir lieu leur rencontre. Cependant le soir après avoir reçut la réponse de la musicienne, ses conseillers étaient venus la voir pour la dissuader et l'un deux avait même émit l'idée d'envoyer une lettre de décommandation.. Samëa était entrée dans une rage terrible. Elle s'était totalement déchainée contre ses conseillers et les avait mis à la porte.

Le lendemain, elle s'était réveillée un peu à la bourre. C'est en quatrième vitesse qu'elle enfila une robe simple fermée et noir qui lui descendait jusqu'aux pieds. Mais au moment où elle voulut ouvrire la porte, celle-ci se ferma à clef. Médusée Samëa essaya d'ouvrire la porte, mais rien n'y fit. Et elle commençait à être en retard. Elle poussa un cri terrible de rage, et se promit de tuer tous ses conseillers lorsqu'elle n'en aurait plus besoin ! Elle ouvrit alors brusquement la fenêtre pour descendre ainsi. Elle prit sa forme originelle, et se jeta dans le vide. Elle attérit comme un chat et reprit sa forme humaine avant de se diriger d'un pas vif vers les jardins.

Mais lorsqu'elle y arriva elle vit un de ses conseillers près de la musicienne. Il semblait en colère et faisait des gestes dans tous les sens. Amusée, elle tendit l'oreille alors que le conseiller hurlait


" La reine ne vous recevra pas !! Partez immédiatement "

Son sourire amusé disparut brutalement pour laisser place à un regard froid et menaçant. Elle s'approcha du conseiller et posa sa main sur son épaule. Le jeune homme se figea et une lente horreur se peignit sur ses traits alors que Samëa serrait lentement sa poigne. Elle siffla hargneuse

" Alors comme ça on m'interdit de sortir et l'on dit que je ne pourrais pas recevoir quelqu'un que j'attends ? hmm ? "

Le conseiller baffouilla des paroles sans queue ni tête. Mais Samëa ne lui laissa pas le temps d'en dire plus. Elle enfonça ses ongles dans l'épaule du conseiller et lentement avala son énergie vitale. Les yeux du conseiller se revulsèrent et il tomba sans vie aux pieds d'une reine en colère. Elle cracha en direction d'une des servantes non loin.

" Enlève le de ma vue ! "

La servante se précipita et tira le conseiller bientôt aidé de quelques uns de ses semblables et ils quittèrent le jardin. Un silence s'abbatit alors sur le jardin alors que Samëa tentait de se calmée. Elle avait le dos tourné à la musicienne et tenait son front entre ses mains fermant les yeux. Lorsqu'elle se fut un peu calmée, elle se retourna et sourit à la musicienne en disant.

" Excusez-moi pour mon retard. Je suis Samëa. Puis-je avoir votre nom ? "

On avait du mal à croire qu'elle venait de tuer quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastik-fight.forumactif.fr/validees-f113/samea-dzal-t7
Innocence Van Dellya

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 24
Localisation : Avec ma harpe, ici... ou ailleurs
Loisir : Musicienne Itinérante
Date d'inscription : 25/07/2007

Votre Perso
Âge: 20 ans humains ; 120 ans réels
Sexe: Féminin
Race: Alps

MessageSujet: Re: Nostalgie et Impatience [Samëa]   Sam 4 Aoû 2007 - 8:07

Innocence joua encore environ dix minutes en ayant cessé de chanter, se contentant de laisser les notes s'échapper sous ses doigts, sans qu'elle les ait vraiment jouées, au gré du vent, avant de s'arrêter en perçevant des bruits de pas lourds mais rapides. Intriguée, elle haussa un sourcil, se demandant s'il s'agissait là de la Souveraine d'Algaë. Mais elle doutait que la Reine - qu'on disait gracieuse mais d'une beauté froide - marchât avec autant de rage et en faisant tant de bruit...

Faisant taire les notes qui vibraient encore sur les cordes de sa harpe, la jeune musicienne la coucha délicatement sur ses jambes toujours en position dite "du Lotus", et attendit, voyant arriver sur elle un homme furibond, les cheveux en bataille, le front en sueur et l'air mécontent.
Il fonça sur la jeune fille et se planta devant elle, débitant une phrase si vite et en criant si fort qu'elle eut beau la tourner et la retourner, la pauvre Innocence ne comprît pas.
Puis, voyant sans doute l'incompréhension sur son visage, il hurla que "la Reine ne la recevrait pas" en étant si proche de son visage que la jeune efle au teint brûnatre put sentir son haleine putride et ses tympans manquer de se briser sous le choc.

Elle ouvrait déjà la bouche pour répliquer en s'éfforcant de contenir sa respiration lorsque l'homme cessa brusquement de hurler pour passer en un éclair du rouge tomate au blanc linge. Elle cru même déceler une légère teinte verte mais ce n'était là sans doute que son imagination... Puis elle comprit la cause de l'horreur qui se peignait lentement sur le visage de son... interlocuteur ; La Reine Samëa se tenait derrière lui, sa main pâle sur son épaule alors qu'il semblait mourir de terreur... jusqu'à ce qu'il meure pour de bon, sous le regard froid de sa Suzeraine et celui, étonné, d'Innocence, toujours assise en tailleur sur le banc, nonchalamment adossée au tronc massif du saule pleureur.

Après que la Reine se soit époussetée et ait crié un bon coup, elle se tourna vers la jeune musicienne, lui adressant au passage un magnifique sourire avant de lui demander son nom pendant qu'une servante tirait non sans peine le corps du conseiller.
La jeune fille avait un peu de peine pour elle... Il devait être lourd le corps de cet imbécile. Heureusement, trois autres accoururent pour l'aider.


Mon nom est Innocence Votre Majesté. Vous m'avez fait mander il y a quatre jours.

Lui décochant un regard amical, elle ne prit pas la peine de se lever ou même de retirer l'étoffe qui lui couvrait le bas du visage pour s'adresser à cette Souveraine. Pour elle, les Rois et Reines n'étaient que des personnes étant nés sous une étoile chanceuse, et ne méritaient pas plus ou moins de respect que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magykmoon.editboard.com
Samëa Dzal
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1105
Age : 25
Loisir : Aspirer le suc vital ^^
Date d'inscription : 30/11/2006

Votre Perso
Âge: Réel -> 250scylls | Apparence -> 20scylls
Sexe: Féminin
Race: Succube

MessageSujet: Re: Nostalgie et Impatience [Samëa]   Sam 4 Aoû 2007 - 12:02

Samëa soupira interieurement, il allait falloir lancer une recherche pour un nouveau conseiller, la poisse. Enfin, suivant lentement du regard l'ancien conseiller, elle écouta d'une oreille un peu distraite les propos de la musicienne. Innocence, hinhin, interessant comme prénom. Elle tourna à nouveau la tête vers elle, et lui adressa un autre sourire, nullement offensée par le fait qu'elle n'avait pas retirer son voile. Après tout, elle était errante, elle n'avait de compte à rendre à personne. Une liberté que jamais Samëa ne connaitrait.

La reine remit de l'ordre dans ses cheveux tout en fixant du regard Innocence. Elle s'installa sur une pierre près de la musicienne et croisa ses jambes avant de dire.


« C'est exact. »

Son sourire s'élargit, elle leva la tête pour fixer le ciel si bleu. Les jardins du palais étaient vraiment magnifique, où que l'on posa son regard, l'on pouvait voir une centaines de couleurs chatoyante et vive. Des arbres, de fines rivières, des fleurs à profusion. Et le parfum qui s'en dégageait était etouffant pour ceux qui n'y était pas habitué. Mais pour la reine c'était un parfum doux, sacré, reposant. Un parfum qu'elle n'avait jamais l'occasion de sentir. Sauf aujourd'hui. Cette journée s'annonçait très bonne.

« Pouvez-vous me jouer quelque chose de calme ? Chantez-vous parfois Innocence ? »

Samëa s'était adossée contre le tronc d'un arbre, et ses yeux étaient rêveur, posé sur la musicienne. Des oiseaux s'envolèrent en pépiant. Un paradis. Petit paradis, à l'intérieur de sa cage doré...
Samëa elle chantait parfois pour son seul plaisir. La seule personne qui l'ai entendu était Yuki. Mais il ne comptait pas tellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastik-fight.forumactif.fr/validees-f113/samea-dzal-t7
Innocence Van Dellya

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 24
Localisation : Avec ma harpe, ici... ou ailleurs
Loisir : Musicienne Itinérante
Date d'inscription : 25/07/2007

Votre Perso
Âge: 20 ans humains ; 120 ans réels
Sexe: Féminin
Race: Alps

MessageSujet: Re: Nostalgie et Impatience [Samëa]   Sam 4 Aoû 2007 - 12:30

Visiblement, la Reine était rêveuse. Elle regardait le ciel, les fleurs, le ruisseau, écoutait les oiseaux, et tout ça sans rien voir ou entendre réellement, sans doute plongée dans des pensées bien plus profondes n'intéressant pas plus que ça la jeune musicienne qui se contenta de hausser légèrement un sourcil, démontrant ainsi qu'elle ne comprenait pas sa réaction.
Ce genre de chose lui arrivait souvent. Innocence cherchait toujours à décrypter les sentiments qu'elle ne comprenait pas dans de tels moments. C'est pourquoi elle resta silencieuse un long moment, avant de pousser un léger soupir et de remettre sa harpe, toujours sur ses genoux, à la verticale.

La Reine s'assit à ses côtés sur le banc de pierre, la fixant tranquillement de ses yeux gris clairs, qui serrèrent le coeur de la musicienne à un point tel qu'elle crut qu'il avait définitivement cessé de battre. Cependant, la jeune fille fit de même, nullement intimidée. D'ailleurs, elle n'avait jamais été intimidée par qui que ce soit, alors ce n'était pas Samëa et son éclatant sourire qui allaient mettre fin à cette habitude.
Elle sembla respirer - tout comme la musicienne, quelques minutes auparavant - l'air pur des Jardins et le doux parfum des fleurs, avant de soupirer avec un léger air triste pour enfin s'adresser à Innocence.

Celle-ci répondit à ses questions par un simple sourire, masqué par le voile mauve qui lui couvrait le visage, mais qui se devinait à ses yeux d'un bleu profond. La Souveraine avait visiblement besoin de s'évader un peu, d'oublier problèmes et responsabilités. Innocence acquiesça imperceptiblement de la tête, comprenant ce désir, avant de murmurer derrière son masque de soie "Ce serait un plaisir de chanter pour Sa Majesté" puis d'abaisser l'étoffe mauve pour laisser voir ses lèvres d'un rouge sang éclatant, s'apparentant à un rubis, et que l'ensemble de bijoux saphir qu'arborait la musicienne mettait en valeur.
Immédiatement, elle fit jouer ses mains sur les cordes de sa harpe, inventant au fil des notes une mélodie douce mais joyeuse, apaisante et nostalgique qui ne manqua pas de lui rappeler la douceur d'Elwyn...

Le masque abaissé lui permettait de porter au loin sa voix de rossignol et elle ne se priva pas de ce plaisir qu'elle ne s'était plus accordé depuis bien longtemps.


... Milaya mama! Nyezhnaya!
Myi tak lyubili tebya.
No vse nashi silyi
Potrachenyi byili zrya.

Tebya soblaznil ya
Prekrasnoy nadezhdoyv
Vernut' nash semeynyiy ochag.
Moy brat, ya vo vsem vinovat...


Le chant se prolongea bien longtemps, avant de s'arrêter délicatement sur les dernières notes de cette si douce mélodie.

[Les paroles c'est de la chanson Bratja, de FullMetal Alchemist et c'est du Russe^^ Me fallait une langue un peu tordue, même si le Russe est très joli xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magykmoon.editboard.com
Samëa Dzal
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1105
Age : 25
Loisir : Aspirer le suc vital ^^
Date d'inscription : 30/11/2006

Votre Perso
Âge: Réel -> 250scylls | Apparence -> 20scylls
Sexe: Féminin
Race: Succube

MessageSujet: Re: Nostalgie et Impatience [Samëa]   Sam 4 Aoû 2007 - 14:47

La musicienne n'était apparemment pas friande de parole. Elle avait à peine parler depuis le début. Cela ne dérangeait pas tellement Samëa. Aujourd'hui contrairement aux autres jours elle voulait rester au calme malgré le début de journée, mouvementé il faut dire, n'est-ce pas. La reine s'installa le plus confortablement possible, puis ferma les yeux.
Lentement une musique s'éleva. Samëa laissa s'épanouir un magnifique sourire sur ses lèvres et laissa la mélodie entrer en elle. Puis, une voix s'infiltra. Samëa elle commencait lentement à se déconnecter de la réalité, sombrant dans une sorte de demi sommeil.

Explosion. Odeurs, parfums. Couleurs, teintes. Entrelacement. Solitude. Samëa naviguait dans un autre monde, plus beau, plus grand, plus étrange aussi. Impossible de s'en détacher. Samëa sentait la musique en elle, coulant dans ses veines. Elle ouvrit lentement les yeux, et brusquement, les paroles de la chanson se mirent à en couler, comme un fleuve, se mêlant à celle de la musicienne. Chantant une langue que Samëa ne connaissait pas.
Les deux voix montèrent dans le ciel, modulant les mots, les accents. Puis lentement, le rythme devint lent, s'éteignant lentement, comme si l'on sortait d'un rêve, et les deux voix s'éteignirent dans un accord parfait.

Samëa resta encore quelques instants les yeux fermés, profitant de ce moment de paix, si rare. Lorsqu'elle les rouvrit, elle avait l'impression de se redescendre d'une autre galaxie. Reprenant pied dans la réalité, elle tourna son regard gris, où brillait une lueur de sérénité, vers Innocence, et elle lui sourit. Puis elle se redressa lentement, posant ses mains sur la pierre grise. Des servantes qui étaient venues écouter, se retirèrent prestement, sous les yeux des deux jeunes femmes.

La reine, écouta encore un peu le chant des oiseaux, les yeux dans le vague. Cela faisait longtemps, si longtemps qu'elle ne s'était pas sentie aussi bien. Un léger soupir s'échappa de ses lèvres. Nostalgie. Maintenant plusieurs personnes avaient entendu la voix de la souveraine. Certes, sa voix n'était pas aussi belle que celle d'innocence, mais elle avait l'avantage de ne pas chanter faux, peu de personne pouvait s'en vanter.


« Vous chantez si bien Innocence. Votre musique m'apaise. Où avez-vous appris à jouer ainsi ? »

Dans sa voix pointait du ravissement. Samëa aimait chanter, mais sa voix n'était pas exeptionnelle, et elle était incapable de jouer d'un instrument, autre que la flûte. Pas quelque chose de très exotique. La reine se calla un peu mieux contre l'arbre, fixant Innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastik-fight.forumactif.fr/validees-f113/samea-dzal-t7
Innocence Van Dellya

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 24
Localisation : Avec ma harpe, ici... ou ailleurs
Loisir : Musicienne Itinérante
Date d'inscription : 25/07/2007

Votre Perso
Âge: 20 ans humains ; 120 ans réels
Sexe: Féminin
Race: Alps

MessageSujet: Re: Nostalgie et Impatience [Samëa]   Sam 4 Aoû 2007 - 15:41

La Reine Samëa avait fait l'honneur d'accompagner Innocence durant une partie du chant, ce que les servantes n'avaient pas manqués de noter malgré qu'elles aient été, elles aussi, emportées par le magnifique chant.
La Souveraine avait eut l'air apaisée et heureuse durant tout le temps de la mélodie et encore maintenant, ce qui ravie la jeune musicienne au plus haut point, même si, interieurement, elle savait qu'elle ne devait ça qu'à son pouvoir qui agissait qu'elle le veuille ou non. Surtout que la jeune fille n'avait pas manqué de s'emporter tout entière dans le chant, laissant libre court à sa "magie" sans la contrôler et sans même s'en aperçevoir.

Reposant sa harpe à l'horizontale, elle sourit à la Suzeraine d'Algaë qui la fixait d'un air apaisé et très légèrement envieux, mais la jeune Innocence commençait à avoir l'habitude de cette jalousie qui ne manquait jamais de poindre dans le coeur des gens lorsqu'elle usait de son admirable voix et de son don aux instruments. Le piano aurait sans doute fait le même effet. De toute façon, harpe et piano étaient deux instruments aux modulations bien semblables...


Je ne sais pas, se contenta-t-elle de répondre avec un sourire.

D'une main rapide, elle remit son masque en place avant de lançer un regard "souriant" à Samëa et de se caler contre l'arbre, inconsciente de son manque de politesse ; Lorsqu'une personne de sang royal vous parle, on est chargé d'entretenir la conversation... Au lieu de ça, Innocence l'abrège rapidement, peu encline à parler. De plus, elle n'avait pas envie de s'étendre sur son amnésie.
Pourtant elle continue à parler, peu désireuse de mettre la reine dans une situation délicate.


Mais vous chantez bien aussi! Où avez-vous appris?

[Panne d'inspi T-T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magykmoon.editboard.com
Samëa Dzal
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1105
Age : 25
Loisir : Aspirer le suc vital ^^
Date d'inscription : 30/11/2006

Votre Perso
Âge: Réel -> 250scylls | Apparence -> 20scylls
Sexe: Féminin
Race: Succube

MessageSujet: Re: Nostalgie et Impatience [Samëa]   Jeu 23 Aoû 2007 - 22:25

Un honneur ? Plutôt un rêve pour la reine. Son amour du chant l'avait emporté, et elle remerciait intérieurement la jeune musicienne pour lui avoir offert l'occasion d'exercer cet art si pur et si magnifique. Lorsque le chant s'était tu, Samëa avait ressentit le manque, comme à chaque fois qu'elle arrêtait de chanter. Mais elle souriait, heureuse d'avoir pu renouer avec l'état proche de l'extase qui l'emportait, dès qu'une mélodie s'échappait de ses lèvres.
Les servantes qui s'étaient rapprochées discrètement, et qui s'étaient installées pour profiter de cette distraction innatendue, commençaient à se relever puis à s'éloigner, jetant quelques regard admiratif vers Innoncence et Samëa.
La souveraine répondit au sourire d'Innoncence, et ne prit pas garde au fait qu'elle abrégea la conversation. Certes elle l'avait remarqué, mais elle ne voulait pas, du moins pas encore, penser à autre chose qu'au moment de plénitude qu'elle venait de vivre, emporter par les notes légères et envoutante de la harpe qui reposait maintenant à l'horizontal.
La politesse ? Franchement, Samëa s'en fichait complètement dans des circonstances pareils. Sûrement, qu'elle se serait offensée si ça n'avait pas été ici, maintenant avec Innocence.
La succube rougit quelque peu lorsque la chanteuse loua sa voix. Elle baissa les yeux, puis les releva. Croisa ses doigts, puis les décroisa, avant de se mettre à parler.


« Quand j'étais jeune, j'ai eu des cours sur tout ce qui existe. Pour la musique, mon professeur trouvait que j'avais une belle voix, et il m'a exercer à l'utiliser. Je chante juste et assez bien, mais votre voix Innocence, la dépasse de loin. Je l'admire. »

Samëa s'appretait à continuer, mais un bruit de course se fit entendre. Samëa se raidit quelque peu, et tourna son regard vers l'homme qui courrait dans sa direction, essouflé, et l'air paniqué. Elle se releva prestement, et attendit patiemment qu'il ai reprit son souffle. L'homme se pencha vers l'oreille de la reine, et murmura quelque mot. Samëa blanchit un peu, et aquieça avant de le congédier et de se retourner vers Innocence. Apparement, ce moment était fini.
La souveraine sourit.


« Vous m'excuserez Innocence, mais le devoir m'appelle. Vous m'en voyez vraiment désolée, j'aurais aimé rester plus longtemps, mais je ne peux éviter ce qui m'attend. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous promener ou chanter encore. »

Elle s'interrompis quelques secondes, et passa sa main dans ses cheveux, agitée.

« Je pense que nous nous reverrons. Si jamais vous passez par Algës, n'hésitez pas à me rendre visite ! Au revoir Innocence »

Samëa tourna les talons, et s'éloigna rapidement, et à contre coeur, vers le palais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastik-fight.forumactif.fr/validees-f113/samea-dzal-t7
Innocence Van Dellya

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 24
Localisation : Avec ma harpe, ici... ou ailleurs
Loisir : Musicienne Itinérante
Date d'inscription : 25/07/2007

Votre Perso
Âge: 20 ans humains ; 120 ans réels
Sexe: Féminin
Race: Alps

MessageSujet: Re: Nostalgie et Impatience [Samëa]   Ven 24 Aoû 2007 - 5:18

Caressant le bois poli de sa harpe, Innocence souriait derrière son masque, heureuse de la joie quasiment palpable de Samëa. Que sa musique puisse apporter bonheur et appaisement lui en procurait bien plus qu'à ses auditeurs mais, intérieurement, une petite voix lui criait que ce n'était pas là l'oeuvre de sa seule musique mais que son pouvoir y était pour beaucoup.
Certe, ce pouvoir s'avérait très utile dans toutes sortes de situations mais la jeune femme regrettait de ne pouvoir mettre réellement son talent à épreuve... Elle poussa un léger soupir et reporta son attention sur la reine qui lui répondait, bien que la musicienne ne l'écoutât que vaguement, distraite par la silhouette masculine qui semblait courir et approchait des deux jeunes femmes.

La Reine Samëa se tût juste avant que son messager n'arrive et Innocence, lui jetant un regard en biais, vit avec une certaine surprise qu'elle s'apprêtait à continuer. Elle n'avait vu ni son coup d'oeil, ni l'homme qui arrivait. Mais à peine avait-elle fait cette constatation que les bruits de pas se firent plus distinct et que la Souveraine d'Algës tourna la tête vers lui.
Le messager semblait en état de choc et ne faisait qu'aligner des mots sans grand sens. Aussi attendit-il d'avoir reprit son souffle pour parler, au risque de déplaire à sa Reine qui, de toute façon, n'aurait rien compris à ce qu'il disait s'il ne l'avait pas fait. Cette dernière, d'ailleurs, s'était levée et ces sourcils s'étaient froncés, formant une ligne soucieuse au-dessus de ses yeux. Ligne qui n'augurait rien de très bon.

Une fois que l'homme eut été en état de parler correctement, il glissa quelque chose à l'oreille de sa Souveraine, non sans un regard suspicieux à Innocence, avant qu'elle ne hoche la tête en pâlissant de façon alarmante et ne le congédie. Elle se tourna vers la musicienne qui, pour le moment, faisait mine de n'avoir rien écouté - de toute façon elle n'avait rien entendu, le messager avait bien fait son travail - et lui annonça qu'elle devait repartir à ses obligations mais que la jeune femme pouvait lui rendre visite si elle passait par Algës, avant de s'en aller, comme à contre coeur.
Innocence hocha imperceptiblement la tête.


S'il Vous plaît que je revienne, je le ferai avec plaisir Votre Majesté.

Puis, ne sachant vraiment si la Reine l'avait entendu tant elle avait parlé bas, la jeune fille se leva gracieusement, sa harpe sous le bras, et se dirigea de sa marche féline et gracieuse vers la sortie des Jardins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magykmoon.editboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nostalgie et Impatience [Samëa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nostalgie et Impatience [Samëa]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nostalgie et Air de Chanson.. ~ [ Terminé ]
» Nostalgie et amitié... ( Tournade d'Azur)
» Souvenirs, nostalgie, tristesse et retrouvailles [Justin]
» Nostalgie quand tu reviens | Libre.
» Solitude, Nostalgie et Eau de Pluie... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Arghot, ou le pays désuni~ :: L'administration du forum :: Legendel, Île de liberté :: Galu i Mîdh, palais :: Alfirin, le grand Jardin-
Sauter vers: