AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La haine au coeur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nithiril Swän'L Lamniel
Duchesse du Nuamu. Œnologue et allergique à la broderie.
Duchesse du Nuamu. Œnologue et allergique à la broderie.
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 30
Localisation : Sur le dos de Sarcan
Loisir : Ecriture, lecture, deviantart.com, broderie euh non... non non non
Date d'inscription : 20/09/2007

Votre Perso
Âge: H : ~20 | S-A : 37
Sexe: Féminin
Race: Sylphide-Ange

MessageSujet: Re: La haine au coeur   Ven 9 Nov 2007 - 16:03

La sylphide reporta son attention sur le magicien comme Sarcan baissait la tête vers sa maîtresse, plaçant son regard ambre et azur dans les yeux du jeune homme.
Nithiril le calma en caressant ses plumes sous le plastron d'argent, mais elle-même n’était pas sereine.


―Je ne peux pas emmener quelqu’un avec moi monsieur Fetmal, déclara-t-elle lentement. Je suis ubiquiste, je n’ai pas le don de téléportation. Et quant à « faire un tour »…

Son ton se fit sévère, d'autant plus que l’odeur du sang - qui envahissait la narine d’où il s’était échappé un instant plus tôt – ravivait le souvenir de ce dont elle avait témoin, de l'échec qu'elle ressentait comme personnel. Ils étaient tous là, on s'était joué d'eux… fous qu'ils étaient ! Des pions…

Ajouté à cela, elle ne savait pas si son incarnation sur place avait réussi à franchir les portes de la capitale saine et sauve… Elle n'avait jamais véritablement exploité, exploré même, toutes les facettes de sa compétence mais comme elle en avait eu la preuve plus tôt, la communion lors de situations périlleuses était risquée. Elle devrait donc attendre. Attendre de voir si elle percevrait quelque chose alors que la mort la saisirait.
Elle préférait ne pas y penser… ne pas penser que peut-être elle n'avait pas pu atteindre sa demeure, que peut-être sa mère n'avait pas échappé au massacre…


―Il ne s’agit pas d’une visite touristique, articula-t-elle finalement dans un murmure.

Elle laissa délibérément la dernière question en suspens. Elle ne savait pas ce qui se passait exactement. Il y avait juste des démons qui ravageaient sa patrie et le Lotis mieux que la gangrène ne ronge le corps d'un mortel…


(HJ : C'est Eä qui a tous les détails. De plus nous ne savons même pas où est Shiva. Il faut attendre que notre petite prophétesse nous le dise clairement et encore... une tour c'est vague. Bien sûr le plus important est que : Je ne veux pas me suicider comme ça ! lol
P.S : 100 => messages)

_________________
Tu seras invulnérable si tu oses déclarer j'ai fait ce que j'ai voulu et je veux ce que j'ai fait.
"Défends toujours l'honneur de ton sang et ta patrie, ne laisse la gloire de ta mort à personne."


Duchesse Swän'L Lamniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eä Taahïs Angaräel
Prophétesse et Conseillère Nuamu
Prophétesse et Conseillère Nuamu
avatar

Féminin Nombre de messages : 131
Age : 36
Localisation : La tête dans les nuages, mais les pieds sur terre!
Date d'inscription : 04/09/2007

Votre Perso
Âge: 25 ans
Sexe: Féminin
Race: Bansheeeee

MessageSujet: Re: La haine au coeur   Sam 10 Nov 2007 - 12:25

Tout allait si vite... Interrompre la Reine dans son discours n'avait pas été l'intention d'Eä, mais sous la pression elle se devait d'agir rapidement, sans s'interroger plus que ça. La Reine avait compris immédiatement la gravité de la situation, pour se concentrer sur Eä et Nithiril. Mais au moment de lui annoncer discrétement la situation la Prophétesse avait été prise de court...

Qui était ce jeune impétueux qui se targuait de tout savoir? A quoi pouvait-il bien penser pour se permettre de révéler à tous ce qu'elle venait juste d'apercevoir quelques instants auparavant.

Le regardant d'un air surpris et choqué, elle s'éloigna de lui et s'approcha de la reine, pour la prendre en apparté. Le jeune homme, agenouillé jusqu'alors, était désormais en pleine conversation avec Nithiril... Aller au Nuamu? Il avait beau vanter son pouvoir du vent, il ne réalisait pas ce qui se passait. Tous ces morts... Que comptait-il faire, il n'allait pas les ressusciter!

Eä murmura, pour les oreilles de la Reine seules, le roi semblant occupé ailleurs.


" Cet inconnu qui se présente à vous dit vrai, même si je me demande comment il a pu apprendre cette nouvelle alors que vous êtes bien sûr la première personne que je comptais avertir. Nithiril a vérifié, au péril de sa vie, grâce à son don. Le Nuamu est tombé, et le Lotis aussi. Je me dois de vous faire part du reste de ma vision, pouvons-nous, Nithiril et moi, vous accompagner dans vos quartiers? Il nous faut éviter que cette nouvelle ne se propage trop vite sans que nous ayons pu prendre les réactions adaptées. "

Elle savait que la Reine accepterait, même si écourter son apparition publique pourrait paraître suspect à beaucoup. Néanmois elle n'avait pas le choix, ce qu'elle avait à révéler ne concernait pas, du moins pour le moment, le Peuple. L'heure était à la constatation royale.

Sur un signe de la Reine, elle pénétra, suivit seulement par Nitiril, dans la riche tente décorée de la Couronne.


[ hj : voilà voilà j'arrive... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba

avatar

Féminin Nombre de messages : 158
Age : 31
Date d'inscription : 19/08/2007

Votre Perso
Âge: H:19 ans
Sexe: Masculin
Race: Loup

MessageSujet: Re: La haine au coeur   Sam 10 Nov 2007 - 18:29

Kiba hésitait, tout lui échappait.

Sieg un loup que Kiba avait recruté s'avança à ses côtés.
"Kiba et si c'était une ruse du Nuamu, tu y as pensé ?"


Kiba jeta un coup d'oeil vers les rangs du Nuamu, perplexe, ce que venait de lui dire Sieg pouvait se révéler exact et en ce cas, si le Lotis se retirait du champ de bataille, ce serait abandonner la bataille. Il fronça les sourcils
"Elle était sincère."

"Tu te laisses dominer par tes sentiments Kiba. Sois ferme. N'oublies pas qu'il en va peut-être de la survie du Lotis."

"Si le Lotis est détruit en cet instant même, et que nous ne bougeons pas, je ne te le pardonnerais pas Sieg. Parole de loup."

"Je sais mais qui te dit que ces démons ne sont pas envoyés par le Nuamu ? Selon ton ange les terres ont déjà été détruites Autant faire payer le Nuamu."

"Tais-toi."
Kiba tourna la tête vers Kéhes
"Kéhes que fait-on ? Tu penses que c'est la vérité ou juste une diversion ?"
Kiba lui ne savait pas quoi penser. Il ne fallait pas se tromper, il en allait de la survie du Lotis. Mais que se passait-il dans cette guerre à la fin ?! Kiba ne savait plus quoi penser, il doutait, pourtant ce n'était ni le moemnt ni l'endroit

(maintenant si Kéhes^^ Wink )


Dernière édition par le Dim 11 Nov 2007 - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyvyan Laynail
Fragile dame du Nuamu
Fragile dame du Nuamu


Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Date d'inscription : 12/01/2007

Votre Perso
Âge: 22
Sexe: Féminin
Race: Mi sylphide mi-humaine

MessageSujet: Re: La haine au coeur   Sam 10 Nov 2007 - 20:42

['fais gaffe Kiba, il n'y a pas 8 lignes Wink ]

Le grand loup considéra l'événement avec attention. D'un côté, Kéhes n'avait pas une totale confiance en Kiba, mais d'un autre sens il était tout à fait possible qu'il s'agisse d'une ruse. Le loup s'assit tout en observant les troupes adverses. De toute façon, ils devaient rester ici. Le Nuamu n'avait aucune preuve de ce qui se passait au Lotis. Mais, il ne pouvait pas laisser son pays à feu et à sang pour une raison personnelle et secrète. Envoyer une petite troupe d'éclaireur serait peux être idéal. Oui, c'était le meilleur choix. Kéhes se tourna vers son armée et s'adressa à Kiba.

-Troupe une dizaine d'éclaireur et envoie les au lotis..-

Il poussa un grognement soulignant ses paroles et s'adressa à sa soeur qui se trouvait près d'elle, a voix basse.

- Où se trouve t-elle à présent ?
- A la plaine calme, je pense qu'elle y est en sécurité..
- Bien.. Garde contact avec elle.
- Ne t'en fais pas, elle est entourée de personnes digne de confiance.

Il soupira mais garda la tête penchée un moment au cas ou sa soeur avait quelque chose à rajouter. Les membres de l'armée, avaient pris leur aise, l'attente était longue.

[Désoler, petit post ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elendàr Adwën



Féminin Nombre de messages : 266
Age : 26
Date d'inscription : 11/04/2007

Votre Perso
Âge: 19 ans
Sexe: Masculin
Race: Alps X Humain

MessageSujet: Re: La haine au coeur   Mar 13 Nov 2007 - 19:29

Il y avait bien d'annimation pour si peu de combat an ce lieux pourtant destiné aux sanglantes guerres. L'étalon noir commenait à devenir nerveux à force de voir l'agitation autour de lui. Roulant des yeux, il avançait d'un pas vif vers la tente royale. Avant même d'arriver, un éclair vlanc traversa le ciel ... Alyan leva son regard bicolore vers ce qui semblait être un ange. Cela s'avéra exact puisque la reine du Nuama atterit face à lui. Vêtue d'une armure légère, elle lui parla avant même qu'il n'ouvre la bouche. Le cavalier l'écouta attentivement ...

Il allait répondre quand elle fut happée par une prophétesse avide de lui dire ce qu'elle avait vu ! Etonné, Alyan vit se rapprocher quelques curieux qui voulaient savoir ce qui se passait. Des mots parvinrent jusqu'à ses oreilles. Nuamu, envahis ... Sans le vouloir, il écouta la conversation. Ainsi donc son pays natal était envahis ?! Furieux contre lui même, qui avait accouru comme les autres pour cette stupide guerre, il fit faire demi tourd à son étalon. Sans un mot, sans un regard, il se lancèrent au galop à travers l'armée ... En direction des montagnes ... Cette guerre ne l'interessait pas, mais l'avenir du Nuamu si ! Et s'il devait mourir, ce serait sur les terres où il avait grandis, dans l'ignorance de son passé.

[ Dernier message d'Alyan. Il mourra face aux démons envahisseurs.
Je vais faire un autre personnage, car je n'ai plus aucune inspi' depuis un bout de temps pour celui-ci ... ]


    Okay, pas de prob.^^Paix à l'âùe du noble guerrier... Noiram va être inconsolable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyan Ersal
Voyageuse
Voyageuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 29
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Perso
Âge: H: 19 / A: 127
Sexe: Féminin
Race: Ange

MessageSujet: Re: La haine au coeur   Ven 16 Nov 2007 - 0:53

L'ange survolait le terrain, tentant de voir si les choses évoluaient, que ce soit du coté du Nuamu ou de celui du Lotis. Elle n'en pouvait plus. Elle était totalement désorientée. Elle éprouva le besoin brusque de se mettre à l'écart, de s'éloigner d'eux tous, de fuir la réalité. Mais après tout, elle ne pouvait s'empêcher d'espérer, peut-être Eä s'était-elle trompée, Nithiril avait été abusée... C'était stupide mais c'était plus fort qu'elle et ces hypothèses saugrenues tournaient dans sa tête.

Elle s'éloignait de plus en plus du lieu du combat, cette inactivité lui pesait et elle avait l'impression qu'elle allait perdre la raison. Elle finit par s'envoler franchement en direction du Nuamu. Elle passerait par l'Algës et regarderait de ce qu'il en était des frontières. Et ne fallait-il pas prévenir ceux de l'Algës de ces créatures si proches d'eux et pouvant déferler à tout moment ? Ou même les informer de la méthode d'invasion utilisée ? Le danger pouvait réellement venir de partout pour eux désormais.

Les larmes coulaient à présent sur ses joues. Elle jeta un dernier coup d'œil en direction des rangs ennemis qui s'étalaient dans les montagnes, espérant que Kiba aurait fait ce qu'il fallait et que le roi Combh prendrait une décision rapide pour le Nuamu.

[HJ: S'il est interdit de quitter la bataille, je la ferais revenir un peu plus tard ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samëa Dzal
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1105
Age : 25
Loisir : Aspirer le suc vital ^^
Date d'inscription : 30/11/2006

Votre Perso
Âge: Réel -> 250scylls | Apparence -> 20scylls
Sexe: Féminin
Race: Succube

MessageSujet: Re: La haine au coeur   Ven 16 Nov 2007 - 22:12

Et brusquement tout devint silencieux. On se figea et le silence se fit. On tourna les regards vers le ciel, les oreilles tendues. Un bruit se faisait entendre. Comme une sorte de bourdonnement que faisait un essaim d'abeille. Et une sorte de formation noire se forma dans le ciel. Trop loin pour qu'on puisse distinguer ce que c'était réellement, mais assez prêt pour que le bruit se fasse peu à peu assourdissant. A la tête de ce groupe il y avait une femme. Mais pas n'importe quelle femme. C'était la reine d'Algës. Samëa Dzal en personne. Son regard était déterminé et ses lèvres pincées.

Elle était en colère, et cette colère continuait à enfler. Ses ailes noires et décharnées battaient violement l'air. Autour d'elle, sa garde personnelle. Des femmes et des hommes ultra entraînés. Capable de faire face à toutes situations. Leurs visages étaient impassibles et chacun avait son moyen de locomotion, tous air bien sûr. Samëa portait une fine épée, qu'elle savait manier depuis bien longtemps. Enfin ils arrivèrent dans le champ de vision des guerriers. Et chacun pu sentir sa colère. Samëa piqua vers le sol, juste entre les deux clans. Lorsqu'ils atterrirent, un nuage de poussière les enveloppa.

Lorsqu'il retomba, Samëa avait retrouvé son apparence habituelle. Sa garde était composée de trente individus. Tous se tenaient derrière leur reine, silencieux. Samëa resta immobile quelques secondes, et un vent vint faire tinter ses boucles d'oreilles et agiter ses longs cheveux noirs. Le silence était tel que l'ont pouvait entendre le vent gémir. La succube, serra les poings et hurla
.

« COMBATTANTS DU NUAMU ET DU LOTIS ! ALTESSES ! »

Elle s'interrompit et regarda les deux camps à tour de rôle.

« CROYEZ-VOUS VRAIMENT QUE VOTRE PLACE EST ICI ?! VOS ROYAUMES SE FONT DETRUIRENT EN SE MOMENT MÊME PAR UNE CERTAINE SHIVA !! »

Comment le savait-elle ? Et bien, nous dirons simplement qu'elle avait de très bonnes sources et certainement une foule d'espions. Elle se campa sur ses deux jambes et écarta les bras.

« Vous n'avez plus de territoire, maintenant, qu'allez-vous faire ? ... PENSEZ-VOUS QUE C'EST LE MOMENT DE VOUS BATTRE ? »

Ses yeux flamboyaient et elle hurla à s'en briser les cordes vocales.

« VOUS AVEZ ÉTÉ MANIPULÉS »

Samëa éclata de rire. Comment ces idiots de rois et reins avaient-ils pu tomber dans ce piège qui pourtant crevait les yeux... Une fois qu'on avait toutes les cartes dans sa main. Samëa ajouta sans hurler, mais assez fort pour qu'ils l'entendent.

« Vous avez foncé tête baissée dans le piège. C'est indigne de vous ! »

Un sourire sarcastique s'afficha sur ses lèvres. Ho, elle pouvait bien faire la fière, mais elle n'avait été prévenue que quelques heures plus tôt et elle avait à peine eu le temps d'organiser son voyage vers la guerre.

« Qu'allez-vous faire maintenant ? »

Ses yeux brillaient. Oui, elle les sauvait maintenant, mais cela ne signifiait pas qu'elle ne saisirait pas l'oportunité de s'emparer de ces deux royaumes, si elle se présentait.

« Combh ! Aëlia ! Kéhes ! Je vous le demande. Qu'allez-vous faire ? Cette guerre n'a plus de raison d'être ! Vous n'avez même pas d'endroit où aller. Vos peuples sont massacrés en ce moment. Des amis, de la famille peut-être. Et vous êtes là, pour une guerre sans véritables fondements. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastik-fight.forumactif.fr/validees-f113/samea-dzal-t7
Nithiril Swän'L Lamniel
Duchesse du Nuamu. Œnologue et allergique à la broderie.
Duchesse du Nuamu. Œnologue et allergique à la broderie.
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 30
Localisation : Sur le dos de Sarcan
Loisir : Ecriture, lecture, deviantart.com, broderie euh non... non non non
Date d'inscription : 20/09/2007

Votre Perso
Âge: H : ~20 | S-A : 37
Sexe: Féminin
Race: Sylphide-Ange

MessageSujet: Re: La haine au coeur   Mar 20 Nov 2007 - 0:20

(HJ : OK, ça ne fait pas avancer l'histoire mais ça fait longtemps que je n'ai pas rp Sad )

Alors qu'elle venait de pénétrer dans la tente, Nithiril se sentit brusquement nauséeuse. Une vague de froid surgit dans ses veines avant de napper ses muscles et ses os. Une fine pellicule de sueur vint voiler son visage comme une couche de cire. Sa respiration se bloqua dans sa gorge, son cœur sembla être traversé de part en part avec une aiguille à tricoter. Ses mains tremblèrent alors qu'elle serrait pourtant les poings, tentant de se contrôler.

Elle avait du mal à fixer sa concentration sur ce qui l'entourait. Elle avait la désagréable impression d'avoir la bouche pleine de sang. Le goût métallique lui tapissait la langue et le fluide menaçait à tout instant de s'échapper de ses lèvres closes alors même qu'elle était bien consciente qu'il n'y avait rien.

Il lui fallait se raccrocher à un semblant de l'environnement présent. De la tente, du camp, de la présence d'Eä, de la reine. Elle était soudainement exténuée mais elle redoutait de fermer les yeux. Jamais auparavant quelque chose de semblable ne s'était produit mais elle en avait la ferme intuition : une de ses deux incarnations mourrait et si elle continuait de se focaliser sur la douleur, elle périrait.

Soudain une voix tonna au-dehors, répandant la terrible nouvelle du carnage dans les deux camps. Une femme. L'annonce brisa la transe et la sylphide prit une grande inspiration. Elle avait fait de son mieux pour ne pas manifester son trouble et voilà qui allait lui permettre de couper toute sensation indésirable.

Elle écouta chaque mot que cette femme prononça, des mots pour exprimer une situation qu'elle connaissait, des mots qui allaient certainement semer la panique dans les rangs.

Nithiril se tourna vers Eä et la reine comme la dernière partie du discours résonnait encore dans son esprit. Famille et amis… sa mère, sa nourrice et sa sœur de lait…
Elle avait besoin de prendre l'air.

― Veuillez m'excuser altesse.

Elle s'inclina respectueusement et sortit. Le temps d'un battement de cil et Sarcan était à son côté. Elle plongea une main dans les plumes du griffon. Son regard accrocha presque immédiatement la nuée des nouveaux arrivants sur le champ de bataille. Älges. Les trois royaumes, les trois clans étaient désormais réunis, tous écrasés par la nouvelle menace sortie de nulle part.

Elle chercha Combh des yeux. Sans doute Eä offrirait les détails à leur souveraine tandis que leur suzerain irait rencontrer la reine d'Älges.
Elle prit une grande inspiration et, souriant nerveusement, se cala contre la gorge de son compagnon. Mourir ce n'est pas agréable…

_________________
Tu seras invulnérable si tu oses déclarer j'ai fait ce que j'ai voulu et je veux ce que j'ai fait.
"Défends toujours l'honneur de ton sang et ta patrie, ne laisse la gloire de ta mort à personne."


Duchesse Swän'L Lamniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feulh Tryg
.-°Reina del Fuego°-°Une Etincelle de Vie°-.
.-°Reina del Fuego°-°Une Etincelle de Vie°-.
avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 26
Date d'inscription : 11/04/2007

Votre Perso
Âge: D 260 H 24
Sexe: Féminin
Race: Dragonne

MessageSujet: Re: La haine au coeur   Mer 21 Nov 2007 - 16:50

Une reine sans royaume ? Oui c’est ce qu’était Feulh en ce moment. La jeune femme pestait, contre elle-même, contre ses fichus gens qui l’avaient retenu, elle s’en voulait, énormément. Ce qui aurait du n’être qu’une simple affaire d’une semaine avait duré des mois et l’avait retenus loin de son royaume durant ce temps. Lorsqu’elle avait en fin pu partir, elle avait eu vent de la guerre avec le Nuamu et avait redoublé d’ardeur pour retourner au Lotis. Elle avait même volé parfois jusqu'à l’épuisement, jusqu'à ce qu’elle tombe de fatigue et que ces ailes et ses pattes ne puissent pas la porter. Et la, elle était enfin arrivé, mais apparemment trop tard, bien trop tard. Elle s’était vue refusé l’accès à son royaume.

Elle avait vu son peuple, femmes, enfants, vieillards, tout ceux qui n’étaient pas au champ de bataille et qui avaient eu l’imprudence de ne pas être chez eux durant ce temps. Tous avaient été massacrés. Mais massacrés par qui ? Le Nuamu ? Non c’était impossible, la dragonne avait aperçu des démons et le Nuamu n’employait pas de démons. Mais alors qui ? L’Älges ? La encore, elle refusa cette possibilité. Samëa n’aurait pas exterminé tout son peuple de cette manière. Mais alors qui ? Encore une fois cette question revenait dans sa tête sans réponse jusqu'à ce qu’elle entende l’un des démons crier « Gloire a Shiva ! » Aussitôt ce mot fit tilt dans sa tête. Shiva ! Qui était cette Shiva ? Une déesse ? Une guerrière ? Une démone ? Ou tout simplement une folle ?

De colère, Feulh s’éloigna de ses terres puis d’un coup, d’un coup de queue, elle arracha les arbres qui se trouvaient dans son périmètre et réduit en cendres une cinquantaine d’autres. Oui elle était en colère, en colère contre elle-même. Tombant a genoux sous sa forme humaine, elle se reprit, elle ne pouvait pas passer cette culpabilité qui lui pesait sur les épaules en tuant tous les arbres qui l’entourait. Elle se trouvait maintenant au milieu d’une plaine ou une centaine d’arbres étaient a terre les uns sur les autres. Elle se releva, marcha sur quelque mètre titubant, déboussolée puis elle se dirigea vers les terres de combat, espérant que tout au fond d’elle, la guerre était en ce moment et qu’une partie de son peuple s’y trouverait, sauvé des démons.
Ne cessant de penser a cet infime espoir, elle reprit courage et c’est d’un pas assuré qu’elle arriva a Aughert, les montagnes ou le sang se versaient de manière si horrible lorsque deux camps étaient en guerre.

Lorsque à la lisière d’un bois, elle aperçut les deux armées bien rangées et n’ayant pas encore attaqué qu’elle sentit son cœur libre. Aucun sang inutile n’avait été versé. Mais il y avait une vision désolante et des paroles accablantes. Celle de la reine d’Älges, Samëa. Que faisait-il ici a part les rabaisser et se moquer d’eux. Feulh ferma les yeux, non elle n’était pas en état, pas en état de se mettre en colère et d’attaquer la reine succube. D’un pas rapide, elle sortit du couvert des arbres sous forme humaine et se dirigea vers Kéhes, le général a la tête de ses troupes. Elle savait que sa vue risquait de provoquer une agitation mais elle s’en fichait et puis de toute manière peut être que l’annonce de la chute du Nuamu et du Lotis la ferait passer inaperçu. En fait, a ce moment, plus grand-chose ne comptait pour elle, a part atteindre Kéhes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La haine au coeur   Mar 27 Nov 2007 - 3:11

Les gens commençaient à être énervés, la tension montait considérablement dans l'air. Le roi du Nuamu prit une profonde inspiration avant de ce retourner vers un petit groupe de personne qui avait demander audience au couple royal. Combh eut un mouvement d'agacement, mais selon leur ton, c'était important. Il ne pouvait évidamment pas leur refuser cette demande, bien que le moment soit très mal choisit. L'homme de grande taille s'approcha alors d'eux, la main toujours sur son épée. Même s'il était entouré de sa garde personnelle et de plusieurs combattants, il restait sur ses gardes. C'est parfois dans les moments qu'on se crois le plus en sureté que l'on est le moins .. Mais avant même qu'il ait pu placé une seule parole qu'un silence de mort s'abattit sur la plaine.

« Aëlia, occupe toi de la demande de ceux-ci.. »

Lança-t-il d'une voix plus glaciale que l'habitude, surement à cause de cette terrible tension qui se faisait sentir. Son ton ne laissait aucune place à la discution ni à des répliques. Le roi du Nuamu fit quelques pas vers la plaine, ce dirigeant parfaitement, portant toujours son bandeau de couleur bleu sur ses yeux aussi noirs que les ténèbres.. Quelques gardes l'escortèrent, tous placés en grand cercle autour de lui, prêts à sacrifier leur vie pour leur souverain. Il fit face à Samëa, quelques secondes avant que celle-ci brise le silence qui ne présageait rien de bon.

Les royaumes se faisant détruire ? C'était dont la terrible nouvelle qu'avait vu la prophétesse du Nuamu et qui l'avait mis dans un de ces états. Combh serra les points. Mais qui était donc cette fameuse Shiva ? Celon certaine croyance, Shiva est la personnification de l'Absolu, le principe destructeur et en même temps régénérateur du monde, dispensateur de mort et de renaissance. Bien que le souverain ne se rappelait que vaguement de ses anciens cours, suivis il y a des décénies de cela, il se rappelait toujours ce détail. Qu'était-elle réellement ? Que venait-elle faire avec ses ordes de démons ? Combh déglutit difficilement en pensant à son peuple, à tout ces hommes, femmes et enfants qui donnaient leur vie pour le royaume.. Lui qui n'avait même pas été présent pour tenter de les sauver..

Lui qui c'était laissé berné par cette stupide guerre.. Combh ne se rappelait même plus la nature exacte du pourquoi de cette fameuse guerre .. Cependant, il savait que la situation était critique. Le roi pestait contre lui-même.. Avoir été aussi naif l'enrageait et les paroles de la reine d'Algës ne faisaient qu'agraver les choses. Le roi du Nuamu ne prit même pas la peine de réfléchir. C'était clair, il devait sauver son royaume, reprendre possession de ses biens. Combh avait la facheuse habitude de foncer sans hésiter ..


« Ramassez vos armes ! Cette guerre n'aura pas lieux.. On retourne au Nuamu, il reste peut être quelques vies à sauver.. »

Bien qu'il n'y cru guère en entendant les paroles de Samëa et de la prophétesse .. Cependant, Combh n'avait nullement l'intention d'abandonner. C'était son royaume, il avait gravie les échelons et y gouvernait depuis des décennies.. Ce n'est pas l'arrivé d'une guerrière armée de démon qui lui prendrait ses biens.. Le souverain se retourna vers ses gardes et leur fit un signe de tête en revenant vers la tente royale..


  • Edit Shiva: Bravo Combh!! J'ai choisi ce nom exactement pour la description que tu en fait!
Revenir en haut Aller en bas
Samëa Dzal
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1105
Age : 25
Loisir : Aspirer le suc vital ^^
Date d'inscription : 30/11/2006

Votre Perso
Âge: Réel -> 250scylls | Apparence -> 20scylls
Sexe: Féminin
Race: Succube

MessageSujet: Re: La haine au coeur   Mar 27 Nov 2007 - 23:31

Samëa vit que ses mots avaient eu l'effet d'une douche froide. Tant mieux se dit-elle avec un sourire. Oui tant mieux. Elle présentait un visage grave en osmose avec les paroles qu'elle répandait. Lorsqu'elle se tu, le silence à nouveau s'éternisa. Samëa pu voir plusieurs choses, tout d'abord Feulh Tryg arriva.
*En retard...*, pensa-t-elle.
Puis Combh s'agita et annonça à son armée qu'ils allaient retourné au Nuamu, tenter de sauver ceux qui pouvait l'être.
*Folie ! Il va se faire tuer ! Pas maintenant, non, pas maintenant. Il faut que je fasse quelque chose* Ses lèvres se serrèrent d'énervement. Et elle fit un pas vers l'orah du Nuamu qui s'activait au milieu de son armée qui pliait rapidement bagage. Il fallait qu'elle parle, qu'elle les en empêche. Combh était trop important pour se faire tuer. Elle serra les poings de fureur. Combh ne serait pas facile à convaincre, mais elle se devait de tenter quelque chose. Elle fit signe à toute sa garde rapprochée de rester là, sauf Elektra qui la suivait comme son ombre. Elle se dirigea d'un pas vif vers le Sylphe. Lorsqu'elle fut devant lui, elle inclina la tête pour le saluer et leva les yeux sur lui.


- Orah Combh, ne faites pas ça, je vous en conjure. Nuamu est perdu, et Lotis aussi. Vous n'y pourrez rien. Vous courrez au suicide ! S'il vous plait écoutez moi. Maintenant nous ne pouvons rien faire. Pas encore. Mais soyez patient ! Encore un peu, attendez. Shiva se calmera et alors nous pourrons frapper et venger nos morts. Ne vous emportez pas, vous le regretterez.

Elle souffla un bon coup et fixa l'emplacement des yeux de Combh. Le bandeau de celui-ci cachant des yeux aveugles.

- Pas encore. Mais lorsque nous porterons notre coup, il sera fatal. N'agissez pas sous l'impulsion de la colère. Il faut réfléchir. Elle s'interrompit Le moment n'est pas propice à votre vengeance, que ce soit la votre ou celle de Feulh.

Elle espérait l'avoir résonner quelque peu. Elle ajouta encore.

- Mon île est ouverte à tous vos survivants et à ceux du Lotis. J'enverrais une garde sur votre île pour tenter de secourir ceux qui pourront encore l'être. Mais pas maintenant, le sang et le feu sont encore trop présents. Venez en Algës, nous réfléchirons à la marche à suivre.

Elle lui jeta un dernier regard, puis tourna les talons et se dirigea vers Feulh, suivie de près par Elektra. Son pas fluide l'y amena en quelques secondes. Elle lui offrit un sourire puis inclina la tête pour la saluer, comme elle l'avait fait pour Combh.

- Orah Feulh. Comme vous l'avez entendu votre île a été envahie. Je comprendrais que vous vouliez aller les sauver, mais ce n'est pas le bon moment. Je fais appel à votre bon sens. Venez vous et votre armée en Algës, et réfléchissons, vous, Combh et moi-même à la marche à suivre. Peut-être pourrons-nous sauver ceux qui sont encore en vie, et renverser Shiva... Mais pour cela nous devons nous reposer et réfléchir !

Elle retourna alors sur ses pas et rejoignit sa garde. Elle regarda les deux armées, puis les deux souverains et dit d'une voix assez forte pour que tous l'entende.

- J'espère vous voir en mon royaume sain et sauf...

Elle reprit son apparence initiale et s'envola dans le ciel vers son île. Sa garde la suivit aussitôt. Elle vida proprement les lieux, ses paroles résonnants encore dans l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastik-fight.forumactif.fr/validees-f113/samea-dzal-t7
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La haine au coeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
La haine au coeur
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sur ton visage, on peut y lire nettement de la haine... PV Coeur de Glace et FINI !!!
» On ne répare pas un coeur brisé avec de la haine ? Ulrich
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Arghot, ou le pays désuni~ :: L'administration du forum :: Ennor Delu ou Les Terres Mortelles :: Augerh-
Sauter vers: