AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Elle [pv Shiva- Arthelius]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yunyun
[ Skyzophrène marmoriert und unterwarf Shiva <3 ]
[ Skyzophrène marmoriert und unterwarf Shiva
avatar

Masculin Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2007

Votre Perso
Âge: vingt ans
Sexe: Masculin
Race: phoenix

MessageSujet: Elle [pv Shiva- Arthelius]   Mer 21 Nov 2007 - 21:29

Arthelius baissa les yeux sur les hommes qui installaient le camp. Il lança un coup d'oeil par-dessus son épaule. Ils avaient volé, lui, Cydh et Max, pendant près de six heures d'affilée. Il avait eut besoin de réfléchir un peu sur l'arrivée plus ou moins incongrue de Maximilian. En même temps, ce vol éternisé avait du fatigué ce dernier et il serait moins enclin à résister, au cas où il se rebifferait, au dernier moment, face à Elle. Le mercenaire n'était pas sûr de devoir se réjouir de sa présence. Il était impulsif, complètement incontrôlable, presque surexité, tout le temps. Et en même temps, sous son masque de bouffon il dissimulait une volontiers d'acier inflexible... Il le savait pour avoir lutter contre. Comment allait tourner cette affaire? Max et Cydh étaient différents, au premier accrochage ils s'entreturaient comme des bêtes. Peut-être qu'Elle trouverait un moyen. Max était valeureux, et c'aurait été un atout que de l'avoir parmi eux...

Arthelius grogna et secoua la tête. Ces deux gars étaient vraiment compliqués. Entre l'un que son pouvoir avait rendu taciturne, hermétique, et l'autre, une tête de bûche de la pire espéce... Au milieu de tout ça lui, et trois dragons à peine doué de plus de bon sens que leurs maîtres...


*Eyh!*

Luk tourna vers son cavalier, et ami, un regard courroucé. Le mercenaire passa une main sur l'armure écailleuse, presque avec douceur. Un geste qu'il se permettait rarement. Pour ne pas dire jamais.

*Excuse-moi. Mais...*

Il jeta un coup d'oeil aux deux autres duo, sa monture suivit son regard et émit un espéce de soupire qui fit vibrer son corps de dragon.

*Ils vont nous donner du fil à retordre. Ils sont intelligents, ce ne sont pas de gamins.*

*Max est un gamin!*

*Dans tes souvenirs. Il a un an de plus que toi et Cydh, il a sûrement murît depuis le temps...*

Arhelius soupira lui aussi, puis demanda au dragon de se poser un peu à l'écart des hommes, sur une colline surplombant le chemin, donnant une large vision du Lotis. A leurs pieds la plaine soumise, au loin la forêt, noire. Là-bas la montagne qui brûlait encore. Tout n'était pas simple. Et avec ces deux-là tout le serait encore moins... Heureusement qu'il y avait Elle...


_____________________________________________________




Darf suivait placidement Luk à quelques longueurs de dragons, cherchant à surprendre quelques unes des noires pensées que devait broyer son maître. Depuis six heures qu'il volait, le jeune mercenaire c'était complétement replié au fond de lui, s'isolant un maximum du dragon, tant et si bien que Dar n'avait pu que ressentir les trés brèves palpitations électriques qui émanaient de lui quand son pouvoir se manifestait. Un bon milliers de fois au cours de ces dernières heures... Il avait sentit l'humeur de Cydh s'assombrir, sans pour autant arriver à comprendre le fond de ses pensées.
Alors que le dragon allait demander à Luk de parler à Arthelius, histoire que celui-ci essaye de discute avec son maître, et eut-être lui remonter le morale, il sentit Cydh refaire surface dans son esprit et fut déboussoler par l'angoisse, la tristesse, la colère et l'impuissance qui s'y trouvaient. Il tourna la tête vers lui, au mêmemoment où Arthelius et Luk se retournaient pour les regarder. Le jeune mercenaire plongea ses yeux noirs dans ceux du dragon, son visage aux traits fins figés, sans expression.

*Cydh?*

Il détourna la tête pour regarder la plaine en dessous d'eux, l'ombre de son dragon.

*Pourquoi es-tu si triste...*

Le regard sombre revint à celui du dragon, puis ils se séparèrent. Comme un murmure, la voix de Cydh résonna dans l'esprit de la créature écailleuse.

*Je suis seulement fatigué.*

Darf émit un gloussement mental. Le mercenaire fronça les sourcils, le dragon sentit sa désaprobation, et surtout quelque chose qui le surprit. Le gloussement l'avait blessé, lui avait fait de la peine. Cydh se sentit encore plus seul quand son dragon rit. Il savait qu'il le ferait. Mais même averti, venant de la "personne" qui le comprenait le mieux... Il avait crû qu'avoir un peu plus de sang sur les mains lui ferait du bien. Mais dès qu'il avait posé un pied sur le champ de batille, il avait vu que ça n'aurait aucun effet. Il se sentait épuisé de toujours tout savoir, chaques répliques, chaques gestes. Il haïssait ce pouvoir immense qui était le sien, au point d'en oublier la présence de Max. C'était la seule personne qui arrivait encore à le surprendre, des fois, de temps en temps...

*Elle pourrait...*

*Darf elle ne pourra rien! Je ne veux rien lui devoir, ni à elle, ni à Arth! Je suis un homme libre et je le resterai! Jamais! Je ne serait redevable à quique ce soit.*

La marque de Shiva devint glacé sur son avant-bras. Il baissa les yeux et sentit la tristesse de son dragon, aussi vive que la sienne. Darf envoya une vague d'appaisement à son ami, une vague d'affection.

*Je lui appartiens déjà de toute façon. Mais je savais que ça arriverai. Je le savais, comme toujours, pour tout...*

*Cydh...*

Le dragon envoya une vague de douceur, tout son affection à son maître. Il n'avait que lui et n'aimait que lui, et il lui fit sentir. Même si ça n'appaiserait pas son cavalier, il savait que ça lui réchaufferait le coeur. Le mercenaire eut un de ses rares pâles sourires.

*Merci... oh regarde...*

Ils fixèrent Luk et Arthelius posés sur la colline. Sans aucun ordre, Darf pivota sur l'aile gauche et descendit en spirale, laissant son maître sauter à terre, avant d'aller se poser plus loin sur l'un des versant, pour mieux admirer la monragne en feu. Cydh resta immobile, accroupit, son visage sombre et ses yeux emplis d'orage et d'éclairs bleus sur Maximilian.



_____________________________________________________




Le jeune mercenaire blond n'avait pas lâché Arthelius et Cydh des yeux, son regard passant sans cesse de l'un à l'autre. Ils ne s'étaient pas toujours entendus, et ne s'entendaient pas sur tout. mais quoiqu'ils puissent dire, ils étaient amis. Enfin, dans le "monde" des mercenaires, on pouvait qualifier leur relation d'affective. Il avait entendu parlé de cette inconnue dominatrice. Et bien que ce fusse un pur hasard qu'il rencontre les deux autres, il en était ravi. Enfin il allait peut-être arrêter de rouler sa bosse au quatre coin du monde en rendant de menue services pour pas bien cher à quelques gens de bases. Avec un peu de chance, il allait pouvoir se joindre à eux. En espérant bien sûr que Cydh ne faisait pas parti du jury d'admission... Mehr secoua les ailes, le ramenant à la réalité. Le gigantesque dragon frémit du bout de la queue jusqu'au tréfond de ses entrailles, et posa avec délicatesse sa carcasse sur le sommet de la colline. Max descendit avec agilité et grâce, à son habitude, essayant de faire abstraction des yeux de Cydh fixés sur lui.

*J'ai faim, je ne serais pas loin.*

Le mercenaire hocha la tête et fit signe au dragon de s'envoler. Il sentit sa crédibilité s'envoler à la dernière réplique de son dragon.

*Sois sage et ne te comporte pas comme un gamin.*

Il enfonça la tête dans les épaules en grimaçant, comme si il venait de se prendre un coup sur la tête. Mehr avait tendance à se prendre pour sa mère, ou une sorte d'incarnation patriarchique... ces temps-ci il ramenait une morale à deux balles fraîchement pondu à chaque fois que l'occasion se présentait, et débitait ses anneries avec un sérieux déoncertant. Il croyait à fond en ce qu'il disait le bougre... Max haussa les épaules et se détendit, bien que le regard inquisiteur, presque violeur de Cydh le perturba. Ce type aux humeurs noires avait le don pour le mettre mal à l'aise et dynamiter d'un seul battement de cil son assurance. Il avança jusqu'à Arthelius et croisa les bras, regardant lui aussi la colonne de feu au loin. Arth avait toujours une tendance à tout faire cramer, une vraie psycose...

*Arrête un peu de démonter mentalement tes amis, c'est puéril.*

*Argl! Va chasser et mêle toi de ton gros derrière de lézard!*

Le dragon s'offusqua mentalement devant tant de vulgarité, et Max ricana à mi-voix. Il se rapprocha d'Arthelius pour pouvoir lui parler sans que Cydh n'entende. il n'avait pas envi que celui-ci ai conscience de sa curiosité. Bien qu'il fut réputé pour ça, entre autre...

"Comment est-elle?"




_____________________________________________________




Arthelius arracha ses yeux ambrés à la torche vive qu'était devenue la montagne, plongeant son regard de braise dans celui, pur et rafraichissant, de Max. Il avait oublié ces yeux, mais maintenant qu'il les revoyait, il se souvenait à quel point il avait toujours prit laisir à s'y plonger. peut-être que finalement, ces retrouvailles, entre Max, Cydh et lui, seraient bénéfiques. En pensant à ce dernier il tourna la tête vers lui, et fronça les sourcils.

*Luk, demande à Darf... comment va Cydh?*

Le dragon laissa passer quelques secondes, puis répondit calmement.


*Il n'est pas bien. Cydh est un électron libre, il supporte mal d'être Son serviteur. Darf dit...*

Il y eut un silence, avant qu'il ne reprenne.

*... il dit que Cydh est sa propre prison.*

Arthelius haussa un sourcil. Une idée lui vint, il se tourna vers Max.


"Vois par toi-même vieux frère."


Il joignit son esprit à celui de Luk, et tout deux appelèrent Shiva. Elle... Il allait La revoir, et Elle serait fière de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin


Féminin Nombre de messages : 1262
Age : 31
Date d'inscription : 11/05/2007

Votre Perso
Âge:
Sexe: Indéfini
Race:

MessageSujet: Re: Elle [pv Shiva- Arthelius]   Jeu 22 Nov 2007 - 13:47

    A des centaines de kilomètres de là, la déesse entendit son appel. Elle n'était pas aux ordres de Arthélius, loin de là, et décida par conséquent de le faire un peu attendre pour lui montrer qu'elle lui faisait une faveur en venant le voir. Elle se leva et rejoignit sa salle des incantations où trônait une énorme boule de cristal. A peine la déese eut franchi le seuil de la pièce que la sphère s'illumina, montrant avec précision l'endroit où Arthélius se trouvait avec Cydh et son armée... Il y avait un troisième personnage. Il semblait connaître les deux autres et pour avoir vu les souvenirs d'Arth, Shiva devina qu'il s'gissait de Maximilian. d'un geste de la main, elle referma la porte derrière elle. Elle ne voulait pas êtr dérangée durant sa conversation avec le mercenaire.

    Elle projeta son esprit hors de son corps pour retrouver le campement des hommes.

    *****


    Le ciel se couvrit brusquement de nuages sombres tournoyant en une gerbe d'éclairs bleutés. Le soleil disparut et le paysage s'assombrit cruellement. Le vent se leva, dur mais tiède. La nature semblait avoir cessé toute activité pour laisser apparaître la déesse. La seule d'Arghot, et par conséquent la plus puissante. Les éclairs s'unirent et allèrent frapper le sol à une dizaine de mètres devant Arthélius et sa clique. Une vapeur étrange sembla monter de la terre, et une créature apparut dedans. Son aura rayonnait tant sa puissance avait augmenté depuis la dernière fois qu'elle avait vu Arth. Et rien ne semblait indiquer que cette montée de puissance et de pouvoirs allait s'arrêter un jour ou l'autre. Seul le bandeau d'Elwen semblait ternir un peu son éclat, mais elle allait pouvoir l'enlever. Elle avait fini d'aspirer toute la magie qu'il contenait et ce n'était plus qu'une breloque inutil autour de son visage.

    La déesse se redressa dans une robe rouge comme le sang, une cape noir sur ses épaules. Elle ne portait nuls bijoux à part un anneau qui enserrait sa fine cheville caché par les replis de la robe. On ne voyait pas son visage mais néanmoins, elle posa son regard sur chaque personne qui se trouvait sur la colline.

    Arthélius. Le vleureux mercenaire aux ailes de feu. Un chef dans l'âme. Pas fait pour être un chef suprême, mais fait néanmoins pour diriger. Fort, fier, sûr de lui et de ce qu'il était. Un alliée de poid. Elle avait eut beaucoup de chance de le rencontrer.

    Cydh. Triste et renfermé. Comme si le monde qui l'entourait ne pouvait pas l'atteindre. Il voyait tout à l'avance. Il savait ce qui allait se passer juste avant que cela se passe. Rien ne le surprenait... mais la déesse avait peutêtre le moyen de lui faire retrouver un peu de joie. Peut-être.

    Maximilian. Elle ne le connaissait pas encore, à part avec les souvenairs des deux autres. Elle lut son histoire et put se donner un rapide aperçu de son caractère. Un vrai bâton de dynamite, rapide, se tenant à ses décisions. Par quel moyen pourrait-elle le faire la servir comme Arth?

    La déesse décida de prendre la parole avant Arth. Il n'était pas question de commencer son arrivée en disant une phrase du genre "que veux tu arth?". Il était à elle. Pas le contraire. Elle ne lui devait rien.


    "J'ai vu ce que tu as accompli Arthélius. Le Lotis flambe et m'appartient désormais. Tu as fait du bon travail."

    Elle lui fit un sourire pour lui montrer sa satisfaction. Ce sourire était sa récompense pour avoir fait du bon travail. Elle n'était pas du genre à donner des titres, des pouvoirs ou des objets magiques à tout vent. Loin de là. Elle donnait les ordres, et Arthélius avait carte blanche pour les réaliser comme bon lui semblait. Elle avait demander à commander Arghot, et Arthélius venait de lui offrir le Lotis tout entier sur un plateau de flamme.

    (Pour rp plus avec toi, je peux unir mon rmée de démon à la tienne. Comme ça, mon démon chef pourra te casser les pieds. Qu'est-ce que tu en penses?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yunyun
[ Skyzophrène marmoriert und unterwarf Shiva <3 ]
[ Skyzophrène marmoriert und unterwarf Shiva
avatar

Masculin Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2007

Votre Perso
Âge: vingt ans
Sexe: Masculin
Race: phoenix

MessageSujet: Re: Elle [pv Shiva- Arthelius]   Jeu 29 Nov 2007 - 23:05

Arthelius sentit toute son âme s'enflammer, au même instant où elle apparaissait. Il se sentit brusquement plus fort. Il avait accomplit ce qu'Elle lui avait demandé, le Lotis lui appartenait en entier.

"J'ai vu ce que tu as accompli Arthélius. Le Lotis flambe et m'appartient désormais. Tu as fait du bon travail."

Le visage du mercenaire s'illumina, ses yeux ambrés s'enflammérent, rien ne pouvait lui procurer plus de bonheur que ces qelques mots. Un petit sourire étira ses lèvres fine quand elle-même souria. Non, jamais il n'aurait pû en vouloir d'avantage. Ca suffisait amplement à son bonheur. Elle était satisfaite, trés bien, alors il létait aussi. Il ressentit de nouveau cette puissance qui l'attirait comme un aimant émaner d'elle. Pour rien, pas même pour tout l'or du monde, toutes les forutnes de tout les rois et reines de ce monde.... rien ne L'égalait. Elle était la force et la toute-puissance qu'il cherchait. Elle était, tout simplement, et rien ni personne ne pourrait jamais le faire changer de camp. Jusqu'à la mort, jusqu'en enfer auquel il croyait, jusqu'au plus profond de l'océan, il serait allé pour lui offrir dans une gerbe de flamme ce qu'elle désirait.

*Tu es amoureux dirait-on!*

Le ton goguenard ne plu pas vraiment au mercenaire qui toisa durement son dragon, un bref instant. Non, justement ce n'était pas de l'amour, et c'était justement ce qu'il appréçiait. Il L'admirait, L'adulait, La vénérait, mais il n'en était pas amoureux. D'ailleurs, Elle-même, en chair et en os, Elle le laissait presque indifférent. Non, ce qui l'attirait c'était ce qu'lle avait en elle, la force, la puissance, et le moyen de s'offrir ce qu'elle désirait. Et lui était son serviteur, peut-être même son esclave... mais ça ne le dérengeait pas d'appartenir à une telle personne. Elle pouvait bien apparaître comme un monstre aux yeux des autres, pour lui elle resterait l'Incarnation pure et immaculée de la puissance.
Aprés ce long silence et cette totale immobilité, symbole de sa soumission et de son adoration, Arthelius pencha légèrement la tête en avant, la saluant très légèrement. Sa fierté ne lui permettait pas de se jeter à ses genoux, tout soumit qu'il était, il n'en restait pas moins le mercenaire qu'il avait toujours été, et pour rien au monde il ne se serait humilié à plier le genoux devant La Femme, toute puissance soit-Elle. Ce n'était pas comme ça qu'il L'adulait. Il posa une main sur l'épaule de Max. Hors de question de perdre du temps dans des mièvreries ridicules et stupides, le monde entier attendait encore d'être tout simplement soumit en esclavage. D'une voix claire et vibrante encore de l'émotion qu'il éprouvait en la voyant, il parla.


"Voici Maximilian Elyros. Il n'est qu'à moitié mercenaire et est sûrement le plus honnête de nous tous, mais il est valeureux au combat et mérite sa place parmi nous."

*Luk, demande à Mehr de transmettre à son maître l'ordre suivant: il se tient à carreau ou je le carbonise sur place!*


*Pas de problème chef, c'est comme si c'était fait.*

Arthelius se mit à surveiller le jeune homme blond du coin de l'oeil, attendant une quelconque réaction de la part du mercenaire. Mais bien vite, la mageur partie de son attention fut de nouveau destiné à Shiva, Elle, ne gardant q'une parcelle de son esprit surveiller Max.



_____________________________________________________




Cydh resta silencieux mais ne pu réprimer un frisson quand Elle posa son regard sur lui. Il respira profondément, se calmant un bon coup, mais restant à croupit par terre. Même si elle avait réussi à le transformer en esclave, pour rien au monde il ne se comporterait comme tel. Il était libre, dans sa tête, et même si son corps et son âme étaient prisonnière de cette déesse, ses pensées lui appartenaient, et elle devrait se résoudre à le réduire en simple pantin si elle voulait absolument le soumettre. Il ne sursauta pas quand un éclair bleu lui obscurcit la vue un bref instant. il avait l'habitude... Il entendit la voix de Farj, et celui-ci commença à lui parlait, en retard d'au moins dix secondes sur la vision de son maître.


*Arth s'inquiète pour toi. Il te connait tu sais, à force d'à force, tu pourrais lui faire confiance non?*

Sans prendre garde à ce qui se passait autour de lui, Cydh hocha la tête en signe de négation.

*Il n'est qu'un traitre. Il est omnubilé par elle, et pour cette femme il me trahira.*

*Tu l'as vu?*

Le mercenaire sentit sa gorgre se nouer en entendant la pointe de tristesse dans la voix de son dragon.

*Oui.*

Comme beaucoup d'autres choses. Depuis qu'Arthelius lui avait demandé de le rejoindre, la fréquence de ses visions avaient augmenté. Et depuis qu'il l'avait vu, elle, il voyait le futur plus loin, avec plus de précision. Bien sûr qu'Arthelius le trahirait, un jour ou l'autre. De toute façon ça faisait parti du jeu, se trahir les uns les autres, le premier à charger avait l'avantage de l'effet de surprise, mais ce n'était pas pour autant qu'il en sortait vainqueur. Et lui avait l'avantage de savoir justement, de priver Arth de l'effet de surprise. Ils n'auraient jamais du se retrouver... la vie était déjà assez dure avant, et retrouver Arthelius ne lui avait apporté que des ennui. Il se sentait encore plus mal qu'avant. Comme oppressé. Ajouté à tout ça cette espéce de captivité dans laquelle Shiva l'avait enfermé... Il s'était fait avoir, comme un imbécile. il avait tout vu, sauf ça, sauf l'évidence même. Il s'était fait royalement berné par son ami, et finalement c'était peut-être le plus dur à digérer.... Il se leva, réprimant un soupir.

*Moi je suis encore de ton côté!*

Cydh tourna ses yeux noirs vers le dragon et plongea ses yeux dans les siens.

*Je sais mon ami. mais tu es bien le seul. Arth est complétement hypnotisé par elle, et Luk ne vaut pas mieux. Quand à Max...*

Il ne termina pas sa phrase et rejoignit ses deux compagnons de fortunes, face à Shiva, ne disant toujours pas un mot.


_____________________________________________________



Max dévorait littéralement la nouvelle venue des yeux. Son regard s'arracha enfin d'elle pour se poser sur Arthelius qui venait tout juste de le présenter. Il fut surprit de lire sur le visage du mercenaire autant de... ferveur, à l'égard de cette femme. il ne ressentait pas vraiment la puisance qui se dégageait d'elle, et n'en captait qu'une infime partie. Mais il s'avait, et n'était pas loin de omprendre l'adoration qui se lisait sur le visage du mercenaire aux cheveux blancs. Si il ne l'avait pas un tant soit peu connu, il aurait juré qu'il avait le béguein pour elle. Seukement ce n'était pas du tout le style d'Artgelius de tomber amoureux.
Mehr entra brusquement en contatc avec lui, le faisant sursauter.


*Arthelius te dit de te tenir à carreau si tu veux pas finir en torche humaine. Alors sois calme et fais pas l'andouille compris?*

L'exaspération du jeune homme monta d'un cran. Finalement il ne pu se contenir et envoya balader le dragon.

*Suffit Mehr! Merde à la fin, je n'ai pas d'ordre à recevoir d'un gamin comme Arthelius!*

Et, à son grand étonnement, le dragon ne répliqua rien. Il était rare qu'il pique une grosse colère telle qu'elle, mais quand ça le prenait le dragon s'inclinait. C'était les rares fois où Mehr reconnaissait max comme son maître. Mais le mercenaire commençait à saturer. Mehr était insupportable, toujours sur son dos, à lui dire ce qu'il pouvait ou ne pouvait pas faire. il n'avait pas volé son prénom, c'était une vraie mère poule, pour le grand déplaisir de son maître.
Maximilan reposa ses yeux, qui s'étaient perdu dans le vie, sur la déesse, plein de curiosité et d'intérêt. Qui pouvait-elle bien être vraiment pour avoir soumit aussi facilement Arth? En pensant à celui-ci, il lui glissa un regard noir. Il était loin derrière eu le temps où lui obéissait.


*Dis à Arth que je ne suis plus un gamin. Que ça lui plaise ou non, j'ai changé, et l'époque où je n'étais qu'un morveux écervellé est loin derrière moi.*

Le dragon ne répondit pas, mais le mercenaire savait qu'il transmettait. Sans un regard de plus pour le mercenaire de feu, Max s'approcha de la femme, respectant par pur instinct une certaine distance.

"De nombreuses rumeurs courent sur vous Dame des enfers, et les différents profils que les gens dressent de vous sont loin d'être flatteur... mais il semble que tous se trompent à votre sujet, et que vous êtes plus que ce que le peuple pense."

Sans crainte, mais toujours avec respect, il continua.

"Alors qui êtes vous vraiment?"

Il ne voulait pas servir une inconnue, et pourtant, il savait déjà que, quelque fut la réponse de ectte femme, il la servirait. il commençait à comprendre la fascination d'Artelius pour Elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin


Féminin Nombre de messages : 1262
Age : 31
Date d'inscription : 11/05/2007

Votre Perso
Âge:
Sexe: Indéfini
Race:

MessageSujet: Re: Elle [pv Shiva- Arthelius]   Ven 30 Nov 2007 - 20:11

    A moitié mercenaire? Cela signifiait quoi au juste? Que c'était une brute épaisse qui ne demandait pas d'argent? La déesse ne chercha pas à comprendre ses obscurs paroles. Elle connaissait déjà cet homme à travers ses souvenirs et à travers les souvenirs des autres. Il avait du caractère... et de l'humour. Il s'avança vers elle et lui parla... étais-ce de l'ironie qui perçait dans sa voix? Dame des enfers... un compliment ou une moquerie déguisée... Autant ne pas s'attarder à ses détails inutiles. Il aurait bien le temps lui aussi de plier le genoux devant elle.

    Avant de lui répondre, elle croisa le regard de Cydh. Celui qui savait tout, parce qu'il voyait tout à l'avance. Il faisait toujours grise mine, toujours taciturne. La déesse se demanda à quoi il pouvait bien ressembler quand de la surprise passait dans ses yeux. Les pensées qu'il échangeait avec sond ragon lui parvenait. Comme c'était pathétique. Brusquement, elle tourna son visage masqué vers l'homme et dit d'un ton sec:

    "Tu devrais être heureux de posséder un tel pouvoir, mais tu ne sembles pas être capable de l'apprécier à sa juste valeur. C'est bien dommage."

    Ses paroles claquèrent dans le vent comme la lanière d'un fouet. Voir le futur en permanence pouvait être lassant en effet. Nulle surprise. Mais quand on est mercenaire et qu'on risque sa vie à chaque instant, c'est un avantage pour cnnaître son ennemi, savoir ses réactions. On peut prévoir tout à l'avance. Dans une vie de noble, c'est frustrant. Dans une vie de danger, c'est un atout exceptionnel, mais Cydh ne semblait voir que les inconvénient de ce don. Et pas les avantages.

    Sans plus prêter plus aucune attention à lui, comme si il s'agissait d'un être méprisable ou inutile, la belle déesse se tourna vers Max pour lui répondre enfin, à son tour.


    "Ce que je serai pour toi dépendra de toi et de toi seul. Si tu me sers, j'incarnerai tes r^ves et tes ambitions les plus folles. Chaque mission accomplit avec succès donnera lieu à une récompense. Une récompense que ton coeur désire ardemment. Tu seras le plus comblé des êtres et tu ne regretteras rien. Mais si tu te retournes contre moi, tu ne connaîtras que la souffrance et la douleur! Et tu acceuilleras la mort avec délice!"

    La fière déesse redressa la tête. Tout à coup, elle sentit que quelque chose venait de s'achever. La magie du bandeau d'Elwen ne déferlait plus en elle. La bande de tissu désomais inutile disparut en fine particule grise révélant enfin le visage de Shiva. Elle avait un port de reine. Elle était... Belle! Belle à mourir! Sa longue chevelure noire retomba comme une cascade d'encre le long de son dos, enfin libre de n'en faire qu'à leur tête, comme leur propriétaire. Deux yeux profonds, perçant l'âme se rivèrent sur les hommes qui leur faisait face. En cet instant, ils ressemblaient à deux saphirs d'un bleu royal pailletés de milles petites étoiles. La disparition du bandeau juste à la fin de sa dernière phrase ajoutait un effet encore plus théatrale dont le déesse merveilleuse profita avec plaisir.

    Elle riva ses yeux en amandes dans ceux de Max. Elle pouvait lire dans son âme bien plus facilement maintenant qu'elle voyait réellement. D'un ton calme, posé, elle choisit de le mettre au défi.


    "Seuls les meilleurs peuvent se vanter de faire partie de mon élite... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yunyun
[ Skyzophrène marmoriert und unterwarf Shiva <3 ]
[ Skyzophrène marmoriert und unterwarf Shiva
avatar

Masculin Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2007

Votre Perso
Âge: vingt ans
Sexe: Masculin
Race: phoenix

MessageSujet: Re: Elle [pv Shiva- Arthelius]   Lun 10 Déc 2007 - 16:56

Max resta immobile, seule sa bouche s'ouvrit détonnement, alors qu'il restait pétrifier devant la manifique femme qu'il découvrait. Sans réfléchir plus loin, se sentit prêt à tuer une armée de dragon pour elle. Il tomba à genoux, les mains sur les cuisses.

"Je ne crains pas la mort... je vous servirai jusqu'à la fin ma Dame."

Il baissa la tête, presque religieusement. Il comprenait qu'Arthelius est cédé, elle était splendide. Il resta toujours de marbre, comme une statue, attendant Son verdict. Il sentit Mehr récriminer dans son coin, mais ignora le dragon. Non, Elle était manifique, tout simplement, et rien n'y personne ne pourrait jamais le convaincre du contraire. Il jeta un coup d'oeil sur le côté pour voir Cydh qui n'avait rien dit. Comme pouvait-il rester aussi calme, aussi stoïque, devant une beauté pareille!! Elle était parfaite, Elle dégagait une chaleure et une puissance sans pareil, comme tout ça pouvait laisser cet idiot indifférent! Il jeta un autre coup d'oeil à Arthelius...

________________________________________________________________



Le visage de celui-ci était resté le même, mais ses yeux brillaient intensément, alors qu'il dévorait Shiva du regard. Etrangement, il savait qu'il n'aurait jamais pu L'imaginer autrement, bien qu'il n'est jamais essayé. Elle était le pouvoir, Elle était parfaite, Elle était puissante et grandiose. Il ne demanda pas à Luk de transmettre à Shiva ses pensées, celles-ci se lisant sur son visage comme dans un livre ouvert. Elle avait retiré son bandeau devant lui, et à côté des quelques mots dont Elle l'avait honnoré, c'était... Jamais il n'aurait cru qu'il existait une plus grande récompense. Il inclina la tête ur le côté, cessant, par respect pour elle, de la dévisager. Il regarda à son tour Cydh. Sachant que pour l'instant, Shia était occupé avec Maximilian, il se glissa jusqu'au côté de son ami, et lui effleura le coude, le ramenant sur terre. apparement, lui aussi avait été captivé par la mise à nue du visage de Shiva. Et même si il n'en vait rien montré, Atthelius espérait de tout coeur que son ami se rangerait enfin de leur côté, sncérement. il n'aurait pas voulu avoir à le tuer, mais si Elle lui demandait, il le ferait. Ils n'échangérent pas un mot, se tournant dans un belle ensemble vers Shiva et Max, attendant de voir si la déesse l'acceptait parmi eux, ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin


Féminin Nombre de messages : 1262
Age : 31
Date d'inscription : 11/05/2007

Votre Perso
Âge:
Sexe: Indéfini
Race:

MessageSujet: Re: Elle [pv Shiva- Arthelius]   Lun 17 Déc 2007 - 23:19

    La belle déesse regarda le mercenaire se jeter à genous devant elle, les yeux ébahis. Lui aussi venait de tomber sous son emprise. Mais contrairement à Arthélius qui avait été subjugué avant tout par son pouvoir, Max, lui, avait été conquis par son physique de reine. Shiva faillit rire de cette victoire si facile, mais elle se contint devant ces hommes qui l'admiraient tant. Elle baissa le regard vers Max et fit semblant de jauger sa valeur du regard. Sa reconnaissance envers elle n'en serait que plu grande si il pensait qu'elle lui faisait une grande faveur en le choisissant. Finalement, elle acquiesa de la tête.

    -Tu es un homme valeureux, Maximilian. Je pense que tu as ta place parmi les hommes de valeur qui m'entourent.

    Elle fit glisser son regard vers Arthélius pour lui faire comprendre que c'était lui qu'elle désignait quand elle parlait "d'hommes de valeur". Puis elle reporta son attention sur Max, toujours à genoux devant elle. Cette marque de servitude et d'adoration la laissait de glace. Mais elle savait que, chez les mortels, elle prenait une grande signification.

    -Relèves-toi, Maximilian. Les hommes qui sont des chefs ont le droit de me parler sur un pied d'églité: debout.

    Puis elle se tourna vers Arthélius et Cydh. Les reflets de la lumière jouaient dans leur chevelure épaisse.

    -Arthélius. Je sais que tu souhaites t'entretenir de quelque chose avec moi. Nous le ferons lorsque nous serons seuls.

    Elle n'appuya pas sur ce dernier mot. C'était inutile. Cydh et Max était suffisamment intelligent pour savoir que la belle créature venait de leur demander de s'éloigner. En attendant qu'ils s'éxécutent, Shiva fit apparaître un fauteuil confortable sur lequel elle s'assit gracieusement. Puis elle fit signe à Arthélius de s'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yunyun
[ Skyzophrène marmoriert und unterwarf Shiva <3 ]
[ Skyzophrène marmoriert und unterwarf Shiva
avatar

Masculin Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2007

Votre Perso
Âge: vingt ans
Sexe: Masculin
Race: phoenix

MessageSujet: Re: Elle [pv Shiva- Arthelius]   Jeu 20 Déc 2007 - 14:12

Arthelius posa une main sur l'épaule de Cydh, rassurant. meme si il savait pertinement que son ami n'avait pas besoin de ce genre de geste, ce type de manifestation d'affection le poussait d'habitude au ord de l'écoeurement. Mais pour une fois, il ne haussa pas les épaules à deux doigts de vomir, et esquisa meme un légé sourire discret à l'adresse du mercenaire au cheveux blancs. Toutes effusions s'aretérent là, et le sombre jeune homme descendit la colline pour rejoindre les hommes, avec sa souplesse habituelle. Puis Arthelius s'approcha de Max, toujours à genoux par terre, regardant la déesse avec passion. Le mercenaire retint un rire sarcastique et l'attrapa par les épaules, le remettant debout manu militari. Si les hommes le voyait, soumit comme ça... Meme si c'était aux pieds de leur Souveraine, ça lui aurait retirer toute autorité sur eux. Après tout, leur armée était consituté de toutes les espèces de batards de la pire espéce. Ils ne faisaient pas de cadeau. Meme lui avait du faire preuve d'une volonté de fer pour mater toute cette racaille. Si Max voulait se faire obéir, il allait devoir s'endurcir un peu, et quitter ce comportement d'adolescent qu'il avait toujours. Peut-etre avait il changé, mais vraiment peu. Il le mena au bord de la colline et se pencha pour lui murmurer à l'oreille.

"C'est une joie de te revoir mon ami, mais un conseil, soit un homme."

Il pointa un doigt sur les soldats qui montaient le camp.

"Ces types-là t'égorgeront comme un porc si tu n'es pas à la hauteur. Et je les laisserai faire."

Max ouvrit la bouche, mais Arthelius leva la main pour couper court à toute protestatin. Il le poussa un peu plus rudement, lui faisant signe de partir. Avec un dernier regard pour Elle, il se décida enfin et gagna à son tor le camp, dans lequel Cydh sétait fondu. Enfin seul avec Elle, le mercenaire de feu fit volte face et s'approcha du fauteuil où elle siègait, Manifique. Une Splendeur à nulle autre pareille, sans égale. Et surtout, détentrice d'une force qui avait sur lui l'effet du miel sur une mouche. Il souria en baissant tout juste la tete, unique signe de respect et de soumission qu'il se permettait d'avoir à Son égard. Il restait un homme, quoiqu'il se passe, où qu'ils fussent. Un homme libre de ses pensées. Meme si Elle avait su le soumette à sa volonté, Elle ne l'avait pas privé de sa liberté. Il croisa les bras sur sa poitrine, réfléchissant à comment formuler sa demande. Elle n'accepterait pas si il n'avait pas de bonnes raisons, et son amitié pour Cydh n'en était pas une. Il fallait une utilité à ça. Il avala sa salive. Ce n'était pas non plu une faveur il n'avait aucune faveur à lui demander, pas plus qu'Elle n'avait à lui en accorder, sans raison. Les récompenses devaient etre mérité. Au bout de quelques minutes d'hésitations, qu'Elle avait surement ressenti, il se lança, sans savoir vraiment ce qu'il allait dire.

"Ma Dame, j'ai une demande à vous faire. Ce n'est ni une faveur, ni une obligation du à l'amitié que je porte à Cydh."

Il baissa la tete, ses cheveux blancs balayèrent son front. Bien vite il la redressa pour fixe Shiva droit dans les yeux. Non par inslence, mais par fierté. Il était soumis par son pouvoir, non par Son corps.

"Cydh ne controle pas son pouvoir. C'est stupide. Mais quelque chose me dit, que si il pouvait controler justement, il vous serait d'une plus grande utilité. Il a de nombeuses qualités, et quand il veut, il sait se montrer efficace."

Il passa sa langue sur ses lèvres, avant de terminer sa requete.

"Je voulais savoir si Vous accepteriez de lui donner un controle absolu sur son pouvoir. Autre que lui rendre sa totale efficacité... Enfin, c'est un mercenaire, et meme si il aura du mal àl'admettre, il Vous sera redevable. Ce n'est pas une chose négligeable pour les gens comme nous."

Sous entendu que si Cydh refusait ce qui était... Si Elle lui faisait ce présent, et qu'il refusait de lui etre redevable pendant une année, comme le voulait leurs traditions... Lui, Arthelius, sans en faire une joie, le massacrerait pour lui apprendre un peu... Pour lui apprendre la tradition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle [pv Shiva- Arthelius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle [pv Shiva- Arthelius]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Elle est admirable cette haitienne.
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» Haïti, est-elle prête pour le départ de la MINUSTAH?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Arghot, ou le pays désuni~ :: L'administration du forum :: Autres :: Les Îles-
Sauter vers: