AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Suite d'une chanson douce au Nuamu] En fuite... [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilie Duciel
Jeune, Douce et Innocente Sylphide
Jeune, Douce et Innocente Sylphide
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 27
Localisation : Entre les nuées, portée par une brise du sud...
Date d'inscription : 30/10/2007

Votre Perso
Âge: 17 ans
Sexe: Féminin
Race: Sylphide

MessageSujet: [Suite d'une chanson douce au Nuamu] En fuite... [PV]   Sam 26 Jan 2008 - 21:08

[une petite surprise... xD Si tu veux comprendre tu peux jeter un coup d'oeil à la fiche de Lilie... Wink ]

Ni Nidÿl ni Lilie, n'aurait été capable de compter les kilomètres qui les séparaient désormais de la grotte maudite dans laquelle ils avaient été pris en guet-apens. Jâlhe et Nidÿl avaient été merveilleux, fantastiques, héroïques... Sans eux, le Nuamu aurait compté deux disparitions de plus, pendant cette si sombre période...

Ils avaient couru, ils avaient bondi, ils s'étaient échappés, ils avaient fui, et maintenant, leurs corps meurtris tremblaient, portant sur leur dos leurs maîtresses respectives. Lilie était fort mal en point, mais Ëa était inconsciente, son sang recouvrait le cerbère, et la blancheur de sa peau dépassait tous les records de pâleur... Au plus grand désespoir de la jeune Sylphide qui ne la quittait plus, et tantôt versait de chaudes larmes sans s'arrêter, puis tantôt s'interrompait, se tordait les doigts, glissait et se rattrapait de justesse à la fourure de Nidÿl, et fermait les yeux en essayant d'oublier en vain ce cauchemar. Qu'avait-elle fait ? Tué ? Pire... Elle avait découpé, déchiré, déchiqueté, tué, décimé... Certes, pour la bonne cause, soit sa vie et celle d'Ëa... Mais la mort d'un être était-elle jamais justifiable ?

Plus que perturbée, Lilie pensait, retournait ses pensées en elle-même, espérant recevoir un quelconque réconfort de la part de son ami de toujours... Mais Nidÿl avait d'autres choses à faire... Après les avoir sortis de la grotte, il avait dû emprunter multiples racourcis, chemins de forêt et autres, pour échapper au groupe affamé de démons. Désormais, il fallait trouver un refuge... Et d'urgence... Ëa ne tiendrait sans doute pas longtemps...

Arrivés dans la toundra d'Algës, Nidÿl et Jâlhe s'arrêtèrent, épuisés, à l'orée d'une forêt de pins, sèche, avant tout constituée de bois morts... Les deux jeunes filles furent déposées sur une sorte de doux parterre de mousse, légèrement humide mais confortable. Essayant de se redresser, Lilie ne savait que faire... Jamais elle ne s'était retrouvée en pareille situation. La mort était si proche d'elle qu'elle avait l'impression de sentir son souffle parcourir ses bras nus, descendre jusqu'à sa main puis traverser le corps d'Ëa.

Déchirant maladroitement un bout de sa robe, Lilie tenta de faire un semblant de pansement autour de la blessure profonde d'Ëa. C'était maigre et probablement peu utile, mais c'était toujours mieux que rien. Si sa mère avait été là... Tout se serait probablement arrangé.

Lilie ne croyait pas si bien dire... Nidÿl, qui s'était allongé, incapable de faire le moindre mouvement, se redressa de toute sa hauteur, pour faire face à un inconnu qui venait d'approcher. Ou plutôt une inconnue... Une jeune femme transparente, ressemblant à un fantôme, pâle, aux longues boucles chocolat et aux yeux en amande étrangement semblables à ceux de Lilie. La même silhouette, le même visage, hormis la couleur des yeux. La ressemblance était frappante, et Nidÿl ne manqua pas de la remarquer. Destabilisé, il s'écarta en titubant, et la petite put enfin apercevoir l'inconnue. Et quelle inconnue !...


"Ma... Maman ?"

Sa voix était si faible, les larmes coulaient déjà le long de ses joues, mais elle ne bougeait plus. Sa mère avait quelques rides sur son visage, des rides de vieillesse, de sagesse, de fatigue... Mais elle était en bonne santé, et lorsqu'elle reprit sa forme humaine, Lilie regarda Ëa avec tristesse.
Sa mère comprit, cela faisait pourtant tant de temps qu'elles ne s'étaient pas vues. Lilie était partie à 15 ans, elle avait tout quitté, et n'avait plus jamais revu sa mère. L'idée de la retrouver à Algës, en fuite elle aussi, lui paraissait impossible... Aurore, car c'était son nom, s'agenouilla près d'Ëa et posa sa main sur le front de la blessée. Sans dire un mot, l'émotion était sans doute trop forte, elle réussit à soulever, au plus grand étonnement de Lilie, le corps d'Ëa sans trop de mal. Aurore était maigre, mais son visage était résolu et ses yeux bruns brillaient.

Lilie se leva à son tour, et quelques mètres plus loin, une drôle et humble cabane se tenait là... Nidÿl quant à lui s'approcha, mais resta allongé quelques mètres plus loin. Il était bien connu comme solitaire après tout, et il avait besoin de récupérer...

Les trois jeunes femmes pénétrèrent dans la cabane.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eä Taahïs Angaräel
Prophétesse et Conseillère Nuamu
Prophétesse et Conseillère Nuamu
avatar

Féminin Nombre de messages : 131
Age : 36
Localisation : La tête dans les nuages, mais les pieds sur terre!
Date d'inscription : 04/09/2007

Votre Perso
Âge: 25 ans
Sexe: Féminin
Race: Bansheeeee

MessageSujet: Re: [Suite d'une chanson douce au Nuamu] En fuite... [PV]   Jeu 7 Fév 2008 - 1:56

Eä était au-delà de toute douleur, inconsciente, mais éprouvant curieusement une multitude de sensations diverses :

Vitesse, Secousses... Une folle cavale à travers bois

Chaleur... Le corps de Jâlhe contre le sien, le sang s'écoulant lentement.

Confort, moëlleux... Un parterre de mousse où son corps est déposé.

Pression, souffrance... Lorsque le garot passé tant bien que mal par Lilie enserre sa jambe.

Douceur... La sensation d'une main fraîche sur son front brûlant, le souvenir d'une présence maternelle depuis longtemps oublié.

Flottement, envol... Lorsque la sylphide la souleva de terre.

Et finalement, obscurité... Une porte se referme sur trois silhouettes.

Dans le noir le plus total, enfermé au plus profond de son esprit pour ne pas ressentir trop de souffrances, elle ne se rend compte de rien, s'abandonnant aux bons soins de Lilie et de sa mère.

Sécurité... Elle est entre de bonnes mains. Cela, au moins, est une certitude. Mais il est trop tôt pour reprendre conscience.

Dehors, trois voix canines s'élèvent et se mèlent dans un hurlement lugubre. Jâlhe est inquiet, la course folle vient de cesser, mais sa maîtresse est si loin, dans ses rêves. Le cerbère continue à glapir, négligent de qui pourrait l'entendre.


[ hj : je sais, je sais, un peu bizarre... trop fatiguée pour faire mieux ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin
La beauté du Diable, l'âme du Chaos! Admin


Féminin Nombre de messages : 1262
Age : 31
Date d'inscription : 11/05/2007

Votre Perso
Âge:
Sexe: Indéfini
Race:

MessageSujet: Re: [Suite d'une chanson douce au Nuamu] En fuite... [PV]   Jeu 7 Fév 2008 - 16:35

    (déso de venir vous embêter mais j'ai la flemme d'ouvrir un new topic. Vous pouvez attendre que l'armée passe, je ne viendrais pas vous chercher, promis.^^)

    A 5 ou 6 km de là, au milieu d'un champ, deux enfants jouaient ensemble dans un champ.
    Un petit garçon brun courait après son frère cadet dans des éclats de rire joyeux. Deux enfants plein d'innocence.
    Pour eux, la guerre n'existait pas.
    Au loin, une voix maternelle les appela. Le plus grand arrêta de courir et se tourna vers la voix, faisant signe au plus jeune de le suivre.
    L'herbe sèche crissait sous leurs pieds nus.

    Alors qu'ils avançaient, le paysage sembla fondre devant, comme englouti par une sorte de tourbillon. A la place, un immense cercle de lumière verte se matérialisa, lançant des éclairs.
    Les deux petits regardèrent cette chose apparaître avec de grands yeux inquiets et curieux.
    Alors que le cadet tirait son frère par sa manche pour l'éloigner de cette magie bizarre, une créature surgit du portail, aussitôt suivi d'une autre, puis d'une autre...
    Le champ fut bientôt trop petit pour contenir cette armée.
    Les deux enfants s'applatirent au sol, se dissimulant tant bien que mal entre les hautes herbes jaunâtres.
    Le dernier démon à venir était plus grand que les autres. POurtant, il n'était pas effrayant, loin de là. Il avait l'apparence d'un humain. Non, d'un elfe en vérité. Une longue chevelure noire tombait en cascade sur ses épaules. IL était élégamment habillé de brun et de cuir noir. Une longue épée pendait à sa ceinture.
    Ce n'était pas un démon majeur. Non. Il s'agissait d'un mort-vivant. Pour Arghot, ce n'était qu'une créature néfaste de Shiva. Une de plus.
    Mais pour une personne, c'était un amour perdu, et une torture de plus...

    Le mort vivant donna quelques ordres rapidement.
    En quelques minutes, la toundra si belle ne fut plus qu'un brasier ardent peuplé de cris. Les gens s'enfuyaient sans comprendre ce qui se passait.
    Les flammes montèrent, hautes dans le ciel.
    Beaucoup de sang fut versé, qui servait de nourriture à la cruelle déesse.

    Le mort vivant s'avança parmi les flammes entouré de démons.
    Il s'arrêta devant les deux petits enfants, et baissa le regard vers eux.
    Pendant une seconde, ils crurent qu'ils allaient vivre...
    Une lame tranchante leur ôta la vie sans un regret.
    Deux innocents de plus à ajouter au tableau de chasse de la nouvelle maîtresse des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Suite d'une chanson douce au Nuamu] En fuite... [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Suite d'une chanson douce au Nuamu] En fuite... [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une chanson douce, bamba.
» Une chanson qui dit tout
» HAITI ELECTIONS 2011: Michel Martelly, de la Chanson à l’Election
» Musique médiévale
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Arghot, ou le pays désuni~ :: L'administration du forum :: La Toundra-
Sauter vers: