AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quête de Trafëlgur : l'île

Aller en bas 
AuteurMessage
Nithiril Swän'L Lamniel
Duchesse du Nuamu. Œnologue et allergique à la broderie.
Duchesse du Nuamu. Œnologue et allergique à la broderie.
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 30
Localisation : Sur le dos de Sarcan
Loisir : Ecriture, lecture, deviantart.com, broderie euh non... non non non
Date d'inscription : 20/09/2007

Votre Perso
Âge: H : ~20 | S-A : 37
Sexe: Féminin
Race: Sylphide-Ange

MessageSujet: Quête de Trafëlgur : l'île   Mer 5 Mar 2008 - 20:31

Nithiril avait écouté calmement les paroles d'Eä avant de l'abandonner à ses pensées dans lesquelles la prophétesse s'était replongée. Elle promena son regard sur le pont et l'ensemble de l'équipage. Des questions commencèrent à se bousculer dans l'esprit de la sylphide mais il fallait mieux les mettre de côté pour l'instant.

Le temps parut interminable et passa pourtant si rapidement. Dans l'esprit de la sylphide les paroles Eä avait résonné dans son esprit jusqu'à ce que celle-ci prononce quelques mots avant le départ, mots aussitôt suivis par le crissement du sable sous les pas du groupe.

Et maintenant, ils progressaient tant bien que mal dans cette jungle immense qui recouvrait la quasi-totalité de l'île. L'avancée était lente et pénible, les lianes et les branches basses ne permettaient pas de voir à plus de deux mètres et l'on ne cessait de s'empêtrer dans de protubérantes racines. Ici et là quelques blafards halos de lumière éclairaient le groupe, perçant à travers le feuillage et l'épaisseur de la nuit.

Le vent murmurait dans les arbres, accompagné par quelques chants nocturnes à vous donner des frissons. Une odeur de végétation humide embaumait l'air, portant encore les vestiges des lourds parfums sauvages d'innombrables fleurs qui devaient s'ouvrir au soleil et rendre l'endroit plus coloré que les dessins d'un enfant extatique alors qu'il recevait sa première boîte de crayons.

Paix et angoisse n'avaient jamais formé de couple plus harmonieux qu'en ce lieu. Il n'était pas difficile de croire que l'on pouvait venir s'exiler ici.

Nithiril repensa aux paroles d'Eä. D'après elle l'ermite pouvait les attendre, mais savait-il pourquoi ils venaient le trouver ? Si oui, accepterait-il de les aider ? D'un revers de la main, elle chassa ces questions comme on chasserait un moustique. Avant toute chose il fallait le trouver.

Avec Jâlhe et Nidÿl* il y avait peu de chances pour que le groupe passe à côté du moindre indice laissé par cet homme.

Et pourtant...

Une journée entière à tourner en rond dans cette jungle impénétrable ! Il avait fallu attendre une nouvelle nuit pour trouver une trace qui ne se terminait pas au bord d'une falaise plongeant sur la mer ou dans une grotte pleine de chauve-souris et faisant plafond bas cent cinquante mètres après l'entrée.

Le peu de lumière qui filtrait au travers de la masse des arbres s'amenuisait tout comme la patience de Nithiril. La trace qu'ils suivaient depuis une bonne heure déjà ne semblait mener nulle part. Le seul phénomène pouvant passer pour une piste était l'étrange halo bleuté qui, sous la pâle lueur de la nuit naissante, voilait quelques arbres. Cette espèce se faisait de plus en plus présente à mesure de leur avancée mais n'offrait - à l'oeil du moins - aucune direction particulière. Sans doute une odeur plus forte sur certains que d'autres, la sylphide n'aurait su le dire et encore moins s'il s'agissait d'un son suraigu.

Nithiril allait proposer de s'arrêter là pour la nuit mais la scène sur laquelle ils débouchèrent quelques mètres après le dernier embranchement la laissa sans voix. Perdue dans ses pensées et son brin de mauvaise humeur - qui se dissipa sur l'instant - elle n'avait perçu le bruit de la cascade qui se dressait devant le groupe, dominant de son ronronnement les bruissements de la vie nocturne.

La chute prenait son origine dans le feuillage d'un arbre colossal pour venir former un bassin entre ses protubérantes racines aussi hautes qu'un enfant de huit ans. Le tronc semblait composé de milliers de lianes enchevêtrées formant de mystiques figures dont les courbes se mêlaient dans l'expression d'une grâce parfaite.

Le voile permanent composé des éclaboussures capturait les particules de lumière pour baigner l'endroit d'un halo irréel, un assemblage d'or et de nacre illuminant le tronc dans lequel se dessinait un escalier dont les plus hautes marches se perdaient dans le feuillage bleuté.

Le vent tourna et le groupe fut assailli par une odeur humide à la fois sucrée et crémeuse, que rien d'existant n'aurait pu définir.


*Comment ne pas l'avoir repéré plus tôt ? *

Détaillant ce chef-d'oeuvre de la nature, son regard accrocha une figure humaine venant dans leur direction. Etait-ce l'ermite ? Mains sur ses chakrams, Nithiril jeta un bref coup d'oeil aux membres du groupe, puis interrogea Eä du regard.

La figure s'arrêta à distance respectable, les détaillant. Il s'agissait d'un homme, jeune, aux cheveux d'argent et à l'air triste. Il dégageait quelque chose d'indéfinissable; les paroles d'Eä prirent un sens plus concret.


"Je suis Azsarael, l'Exilé. Voyageurs, vous apportez avec vous les exhalaisons d'un mal que je n'espérais jamais revoir... Je vous attendais, mais vous, savez-vous ce que vous êtes venus chercher ?"

Sa voix... Nithiril n'aurait su comment la définir. Claire à l'oreille, profonde et grave dans l'esprit, vibrante dans le sang, poignante comme ces musiques qui vous tirent des larmes alors que vous ne comprenez même pas les paroles. Définitivement pas de ce monde.



[HJ : *Lilie, dis-moi si ça ne correspond pas avec ce que tu aurais voulu mettre mais j'ai supposé que ton loup ne te quitterait pas. Dis-moi si tu veux que je change.]

_________________
Tu seras invulnérable si tu oses déclarer j'ai fait ce que j'ai voulu et je veux ce que j'ai fait.
"Défends toujours l'honneur de ton sang et ta patrie, ne laisse la gloire de ta mort à personne."


Duchesse Swän'L Lamniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quête de Trafëlgur : l'île
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Arghot, ou le pays désuni~ :: L'administration du forum :: Autres :: Les Îles-
Sauter vers: