AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la poursuite du frère oublier

Aller en bas 
AuteurMessage
Yann de St-Martin

avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 23
Localisation : Je vis en homme libre dans le sombre océan de l’univers.
Date d'inscription : 02/04/2008

Votre Perso
Âge: 30 ans
Sexe: Masculin
Race: Phoenix

MessageSujet: A la poursuite du frère oublier   Jeu 10 Avr 2008 - 22:22

[Voila l'introduction de mon premier post, les critique sont bienvenus par Mp.
Amicalement, moi…]

Le plateau était dessert. Au loin on voyait la mer de Gal, le bruit de ressac s'écrasant sur les falaises brisait le silence. Au loin se dressait un château en ruine. Le vent soufflait dans ses couloirs dévastés alors qu'un homme, vêtu d'une cotte de maille argentée avançait dans la cours ravagée.

Le silence était assourdissant. L'homme se dirigea d'un pas lourd vers l'une des tours en ruine. Il tirait son cheval par la bride et des paquets de neige tombaient de son manteau. Dans son dos étaient accroché un arc et un carquois. Son visage, masqué par une capuche, empêchait de distinguer ses traits. Il s'arrêta au pied de la tour et dissimula son cheval dans l'antique salle d'arme du premier étage.

Très vite un griffon le rejoignit, Cela fessait une heure qu’ils se s’entaient observé, donc, ils grimpèrent, se penchant derrière les créneaux pour échapper à une menace inconnue, tapie dans la nuit et le brouillard…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann de St-Martin

avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 23
Localisation : Je vis en homme libre dans le sombre océan de l’univers.
Date d'inscription : 02/04/2008

Votre Perso
Âge: 30 ans
Sexe: Masculin
Race: Phoenix

MessageSujet: Re: A la poursuite du frère oublier   Jeu 10 Avr 2008 - 22:39

Sur un haut cheval noir une ombre se dessina dans la nuit, il était au grand galop et se dirigeais vers le château, le cavalier équiper d'un bas d'armure noir dont une sorte de cuir attacher par des fils recouvrais les pieds de l'armures, il portais également des gants d'aciers noirs et son torse était caché par une cape noire, telle un poncho a capuche elle tombais jusqu'a ses genoux. L’on voyait juste à ses bras qu'il portait une sorte de chemise noire. En son dos se dresser une grande épée dont on voyait que le lame était elle aussi tout comme la garde et le manche noir, le haut de la poignée était représenté par une tête de dragon. A sa taille l'homme portais une grosse masse d'arme d'acier noir dont le manche était orné de cuir.
Il pourchassait l'homme phénix et son griffon…

Pour le plaisir de le tuer, pour dépecer son corps, et s'abreuver de son sang.
Derrière lui "la meute" l'accompagnait, tous était comme lui mais juste plus petits.

Vites il s'engouffrèrent dans le châteaux, la proie ne pouvait plus fuir…

Alors que homme en noir se séparaient, pour fouiller le château, en trois groupes de deux, Yann grogna. Il devrait tirer deux flèches à chaque foi, et ne pas manquer sa cible ...

Il suivit du haut des remparts un groupe qui se dirigeait vers le donjon. Alors qu'ils passaient sous une porte, l’homme s'engagea sur l'arche et tira une première flèche qui se ficha dans le cou de l'un des deux soldats. Il s'effondra sans bruit et le second ne s'en rendit compte que lorsqu'une autre flèche rencontra sa gorge ...

Le messager courut à pas feutrés jusqu'au second groupe. Celui-ci fouillait la partie nord du château. Encore une fois il les abattit de deux flèches dans la gorge, l'un d'eux portait un arc, il récupéra son carquois.

Enfin il rejoignit la porte, ou le chef et un autre guerrier montaient la garde, fixant la brume. D'un autre tir précis il élimina le petit. Le chef réagit aussitôt et se protégea de son bouclier. Avançant prudemment dans la direction du tireur.

Le messager en oublia son arc, il sortit ses doubles dragons et se jeta devant son adversaire. Celui-ci parut surpris, mais il se ressaisit bien vite, sa hache fendit l'air mais Yann l'évita en un mouvement gracieux. Il termina ce mouvement par une frappe a mi-hauteur que le guerrier n'eut aucun mal à parer. Une fois encore la hache traversa l’espace. Mais le Yann n'était déjà plus la, il roulait entre les jambes du chef qui reçut un violent coup dans la nuque et s’effondra. L’homme dépouilla le chef de la bourse attachée à sa ceinture et remit son manteau.
Cette île n'était pas très accueillante. Un endroit on son frère se sentirait a l'aise…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A la poursuite du frère oublier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Faut il tourner la page et oublier ???
» "J'oublie toujours, de t'oublier." PV, Liévre
» Course-poursuite entre magiciens [PV:Eva,Nagi,Daisuke]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Arghot, ou le pays désuni~ :: L'administration du forum :: Autres :: Les Îles-
Sauter vers: