AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans la taverne, que de chahut ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Isïl
Invité



MessageSujet: Dans la taverne, que de chahut ...   Dim 29 Juil 2007 - 18:29

    C'est dans un fracas assourdissant qu'Isïl pénétra dans le mess des villageois. Les lourdes portes battantes faîtes dans un bois épaix claquèrent dans un bruit mat, puis l'on entendit les bruits de pas battre le parquet charbonneux. La jeune femme était une habituée des lieux bruyants et fréquentés. C'est donc d'un pas ferme qu'elle s'engagea dans la taverne, sondant d'un regard translucide l'envers du décor. Le brouhaha du lieux s'assombrit alors, et une dizaine d'yeux (particulièrement masculin, au vu de la fréquentation majoritairement masculine du mess) se posèrent sur elle.

    L'un d'eux, au visage noirci par la poussière, hoquetait fébrilement après avoir bu une chope de trop. Il l'observa d'un air goguenard, les sourcils froncés, tanguant sur sa chaise et s'aggripant sur la table pour ne pas tomber sous l'effet de l'alcool.
    La jeune femme s'avança plus profondément dans la taverne, mais avant de trouver une table adéquate, elle darda son regard dans celui du vieillard qui continuait de lutter contre l'emprise du surplus de bierre.


    " Hé ! hic ! M'dame ! hic ! Une partie d'cartes ma jolie ? " proposa-t-il alors de sa voix nasillarde et douloureusement cassée.
    La jeune femme arqua un sourcil, avant de répliquer d'un ton ferme un
    " Je t'emmerde " plutôt sec.
    Oui, inutile de dire qu'Isïl était une femme plutôt corsée, qui avait une aversion bien particulière pour les vieux drogués de la taverne, qui n'avaient d'autres ambitions que celles de reluquer les demoiselles inconnues.
    C'est alors qu'elle se retourna.


    * Bon, il est passé où encore ? * se demanda la jeune femme, fronçant les sourcils pour s'avancer jusqu'a la porte d'ou elle venait d'entrer. Elle semblait attendre quelqu'un. C'est alors qu'une créature imposante fit son apparition, poussant de son lourd et puissant museau les portes de bois qu'Isïl avait fait claqué précédemment. Le silence se fit lourd et pesant, puis quelques voix reprirent, et bientôt, un chahut incompréhensible inonda la pièce, ne rendant audibles que les murmures discrets des plus curieux.

    " Mêril, tu viens ? "

    Le loup de Fenrhyl sonda le regard d'Isïl et se dirigea vers elle, la frôlant de sa masse corporelle étonnement élevée. La jeune femme passa une main ferme sur l'échine de l'animal colossal, guettant une table de libre, et ignorant les regards indiscrets.

    Un jeune enfant, sans doute sans éducation (et sans crainte) vint se rapprocher du loup de Fenrhyl et vint tâter la queue de la créature, une lueur de curiosité dans les yeux, mêlée à de la fascination, pour la pincer. Sa mère le retint de justesse car Mêril manqua de peu de lui arracher la tête entière. Le loup noir vint faire clâquer sa mâchoire vers l'enfant, et fit volte-face tandis qu'Isïl l'appelait. Sur son passage, de nombreuses personnes se tassèrent sur leurs sièges, et le vieillard ayant accosté Isïl antérieurement ferma son clapet et redemanda un autre verre.
    La jeune femme avait enfin trouvé une table. Blottie dans un coin de l'immense taverne, elle semblait parfaite pour une solitaire comme elle.
    L'escrimeuse s'assit, croisa ses jambes, les posant sur la chaise voisine, l'allure décontractée et nonchalante.
    Le loup noir au yeux vairons vint s'asseoir à ses côtés, monopolisant deux chaises de plus.
    Les réfléxions ne se firent même pas entendre, même si quelques personnes semblaient outrées de l'aisance hautaine de la jeune fille et de son loup.
    Une serveuse aux formes généreuses et à la mine pétillante vint se diriger vers elle, d'une démarche voluptueuse. Elle regarda Isïl avec un certain dédain typique des demoiselles chichiteuses, et attendit sa commande.


    " Une chope de bierre. " souffla Isïl.
    La jeune femme hocha brèvement la tête, et partie à la table voisine, balançant son derrière avec fureur. Elle arriva à une table ou deux jeunes hommes fringants jouaient aux cartes. Ceux-ci la reluquèrent dans un demi-sourire et la jeune femme s'apprêta à prendre leur commande, se penchant de façon à mettre en valeur son profond décolleté. Les gars rièrent, et la donzelle s'en fut avec deux commandes ....et deux rancards.
    Isïl baîlla. Quand l'autre serveuse lui tendit sa chope de bierre, la jeune femme l'attrapa avec vigueur et la porta à sa bouche, avalant le liquide doré et mousseux dans un bruit mat et continu.
    Puis elle reposa la chope. Cul-sec. Elle en redemanda une autre.
    Non, Isïl n'était pas une droguée invétérée. Le plaisir de la bierre, suffisait juste de savoir le modérer.
    Mêril grogna, baîlla, claquant sa mâchoire dans un bruit de salive.
    Il arborait un magnifique regard. Son oeil droit était d'un bleu de saphir et son oeil gauche d'un jaune d'ambre ocre et pétillant.
    Le compagnon de route de la jeune femme vint quémander à manger, lui parlant, comme il l'avait toujours fait, par la pensée.

    [Ici, dessin de Mêril, pour celui qui répondra, ça peut tjrs servir.]

    N.B : Savez, c'est pas que le message est long que vous devez en faire autant, n'hésitez pas à poster des trucs rikiki. Wink Moi c'est parce que je préfère faire ainsi pour le premier message, ça met en scène le reste du topic.


Revenir en haut Aller en bas
Hitsugay
Invité



MessageSujet: Re: Dans la taverne, que de chahut ...   Mar 31 Juil 2007 - 2:36

Un jours et quelques heures depuis sa venue dans cette ville fabuleusement grande animé par un grand air de fête. Une journée magnifique aujourd'hui, bruyante depuis les airs de fête. Par contre, Kaito à toujours été un jeune homme qui aime le silence, qui aime le calme et non le bruit. Malgré qu'il est un jeune homme qui aime la fête, il préfère tout de même le silence.

Poussant les battant de la porte lentement, il entra dans la taverne d'un pas lent. Le bruit ravageait cette endroit, par contre, en posant le premier pas dans la taverne, ce fut un silence absolue. Tout le monde c'était retourner pour regarder ces yeux argent qui fixait l'assemblé. Habillé de la même toge noir que la viel, il se dirigea lentement vers le comptoire. Capuche sur la tête, il fit un mouvement de tête sur l'assemblé qui le regardait comme un truant et ensuite le bruit refit surface doucement.

La tête cacher sous sa capuche, personne remarqua son petit sourire provocateur.


-Verre d'eau svp..

Le barman lui donna ce qu'il demanda sans commentaire et Kaito bue lentement sans retirer sa capuche. Quand soudain, il eut se deuxième silence. Sans même se retourner ou même regarder la jeune femme qui faisait son petit "chow", Kaito resta calme et porta pas attention à cette prétencieuse. Par contre, beaucoup de monde avait l'air d'avoir peur de cette dernière, pathétique. Il fit un petit soupire sans même regarder cette jeune femme qui se mettait à son aise sur les chaises au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Sheiga



Féminin Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 27/07/2007

Votre Perso
Âge: 19 ans
Sexe: Féminin
Race: Batard/ poney

MessageSujet: Re: Dans la taverne, que de chahut ...   Mar 31 Juil 2007 - 11:12

( c'etait mon sujet avce elle xD bon pas grave les squatteur sa existe xD)
Des ombres derrière lma fenetre laisser apparraitre une ombre equine puis plutot feminie a force de la fixer. Cette jeune personne entra dans un petit groupe et pour na pas se faire remarquer alla s'assoir au bout du comtoir un fin sourire de gaieter et de liberter regnet sur un visage paisible et surlever de cheveux moullier . De fins goutte d'eau perlait son visage tremper sa mince veste n'avait pas etait a la hauteur des puis de l'ouest ! Elle se retournat alors pour denouveau et peut être comme tout le monde observait le contexte silencieux de la taverne ls regard appeurer de certains viser tous une même personne une jeune femme qui savais se faire respecter tout comme sheiga ! elle eut un large sourir car sa ne la pertubait pas un peu de calme non loin de sa ! Le jeune homme a trois tabouret plus loin ne semblait poitn de son avis il prenait sa comme un mefait categorique de cette se qu'il pensait surement pretentieuse anonyme !mais les hommes son un peut possesif et tres a cheval sur le amour propre et digniter ! donc il ne vallait mieux pas s'en attarder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samëa Dzal
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
Sôl - Calculatrice & Orageuse - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1105
Age : 25
Loisir : Aspirer le suc vital ^^
Date d'inscription : 30/11/2006

Votre Perso
Âge: Réel -> 250scylls | Apparence -> 20scylls
Sexe: Féminin
Race: Succube

MessageSujet: Re: Dans la taverne, que de chahut ...   Mar 31 Juil 2007 - 11:26

[ Erf heureusement que tu as mis ce NB Isïl, j'étais découragée XD, j'espère que ça vous dérange pas que je m'incruste ?? ]

Il ne faisait pas totalement nuit, mais il ne faisait pas non plus très jour. C'est donc à l'heure où l'on ne sait plus où l'on en est qu'une forme noire sortie du palais royal en rasant les murs. Qui était-ce ? Une servante ? Une dame de compagnie ? Et bien rien de tout cela. C'était la reine d'Algës en personne. Mais pourquoi donc sortait-elle de façon si discrète ? Car si elle avait formulé sa demande à voix haute tout son entourage s'y serait opposé en prestextant le danger et le risque. Mais c'était ce genre de chose qui rythmait la vie si monotonne de Samëa. C'est donc habillée de façon différente que lorsqu'elle se promenait "officiellement" qu'elle sortit discrètement. Ses longs cheveux étaient rassemblés en une longue queue de cheval haute. Elle portait une jupe longue et noire avec un corset noir lui aussi. Et par dessus une veste noire... Pour ainsi dire elle s'était parée de la nuit elle-même. Aucuns bijoux, aucun signes distinctif sauf peut-être ses cheveux.

Lorsqu'elle se fut assez éloignée du palais, elle ralentit la marche, et releva fièrement la tête. Personne ne remarquait la reine, mais on remarquait une jeune femme étrange qui semblait rappeler quelqu'un. Samëa entra sans sourciller dans une petite ruelle, puis encore dans une autre. Serpentant dans cette ville comme si elle y était née. Sans jeter un seul coup d'oeil autour d'elle, elle parvint enfin là où elle voulait aller. C'est-à-dire au Calipre. C'était un bar remplit d'ivrogne, d'assassin, de voleur. Autrement dit un bar mal fréquenté. Mais Samëa était une... Habituée.

Un sourire fendit son visage en deux, laissant apparaitre des canines très pointues malgré le fait qu'elle n'était pas un vampire. Elle soupira un grand coup devant la porte, et fit disparaitre toute trace de cette 'joie'. Et enfin, elle poussa brutalement les deux portes d'entrées. Elle se tint dans l'entrée quelques instants et remarqua instantanément dans un coin un loup de fenrhyl avec une jeune femme. Des ivrognes à profusion et... Un jeune homme n'ayant prit qu'un verre d'eau. Samëa leva un sourcil, amusée lorsque le barmaid l'interpella en souriant.


" Te voilà donc Aevilis ! Tu prends quoi aujourd'hui ? "

Samëa éclata de rire et s'approcha du bar en ondulant lentement comme à son habitude des hanches. Les ivrognes lui faisaient tous des signes de main et des sourires. Elle était connue ici, mais elle mettait toujours de l'ambiance et réglait les disputes en un clin d'oeil. Elle s'installa sur un tabouret du bar et s'accouda avant de répondre.

" Comme d'habitude. "

Le barmaid sortit alors une bouteille de liquide sombre aux reflets rouge et une choppe. Il versa alors le liquide et passa la choppe à Samëa... Ou plutôt à Aevilis comme on la connaissait ici. Samëa lui adressa un sourire avant de prendre la choppe et de la vider en quelques secondes. Arf... C'était la meilleure boisson alcoolisé de tout l'univers... Samëa poussa un soupire de satisfaction pendant que le Barmaid babillait tout en lui reservant cet étrange liquide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastik-fight.forumactif.fr/validees-f113/samea-dzal-t7
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la taverne, que de chahut ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la taverne, que de chahut ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Massacrons-nous dans la taverne (pv Kealey) - Abandonné
» Vidéos de Flash mob
» [Rang C] Bagarre dans la taverne.
» Bagarre dans la taverne
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Arghot, ou le pays désuni~ :: L'administration du forum :: Legendel, Île de liberté :: Entrée de la Ville :: Les ruelles :: Le Calipre-
Sauter vers: